PLUSHENKO EVGUENI (1982- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Patineur artistique russe, Evgueni Plushenko remporta plusieurs titres de champion du monde et d'Europe ainsi que la médaille d'or aux jeux Olympiques de Turin en 2006 ; il fut le premier à exécuter correctement en compétition certaines combinaisons extrêmement délicates.

Evgueni Viktorovitch Plushenko est né le 3 novembre 1982 à Solnechny, dans le kraï de Khabarovsk. Sa famille s'installe à Volgograd alors qu'il n'est encore qu'un petit garçon. Il chausse ses premiers patins à l'âge de quatre ans, des amis lui ayant donné une vieille paire. L'enfant démontre bientôt un réel talent pour le patinage et enregistre des progrès rapides. Mais, en 1993, l'école de patinage où il s'entraîne ferme ses portes ; en effet, après la dissolution de l'Union soviétique en 1991, le gouvernement russe n'a plus les moyens de la soutenir financièrement. Sa mère l'emmène alors à Saint-Pétersbourg, où il commence à suivre les cours d'Alexeï Michine à l'école de patinage artistique de la ville. Le jeune Evgueni, qui exécute déjà des triples sauts maladroits, maîtrise cette difficulté technique dès l'âge de douze ans. Deux ans plus tard, il réussit son premier quadruple saut. Il ajoute à son répertoire de figures la délicate pirouette Biellmann, devenant ainsi l'un des rares hommes à la proposer. Evgueni Plushenko dispute sa première compétition en 1996 et, un an plus tard, il remporte les Championnats du monde junior.

Concourant désormais chez les seniors, l'adolescent obtient la médaille d'argent lors des Championnats d'Europe et la médaille de bronze lors des Championnats du monde en 1998. L'année suivante, il est vice-champion du monde, derrière son compatriote Alexeï Yagudin. En 2000, Plushenko doit se contenter d'une quatrième place aux Championnats du monde, mais il triomphe l'année suivante : à Vancouver, il décroche son premier titre mondial. Evgueni Plushenko obtient la médaille d'argent aux jeux Olympiques de Salt Lake City, en 2002, une nouvelle fois devancé par son grand rival, Alexeï Yagudin. Blessé, Plushenko ne peut pas participer aux Championnats du monde de Nagano, qui se tiennent peu après les Jeux. Quelques mois plus tard, il entre cependant dans l'histoire du patinage à l'occasion de la Coupe de Russie : il exécute à la perfection la première combinaison quadruple saut piqué-triple saut piqué-triple boucle. En 2003, à Washington, il obtient encore le titre de champion du monde.

Favori aux Championnats du monde de 2004 à Dortmund, Plushenko souffre d'une blessure au genou et doit affronter plus d'un adversaire de taille, dont le Français Brian Joubert. En dépit de ces difficultés, il domine la compétition, exécutant un programme libre époustouflant. Il réussit en effet deux quadruples sauts – dont un dans sa combinaison fétiche, quadruple boucle piquée-triple boucle piquée-double boucle – et réalise à la perfection un enchaînement inédit – triple axel - demi-boucle - triple flip –, figures techniques auxquelles viennent s'ajouter un jeu de jambes complexe. Plushenko a fait vibrer le public, et les juges lui accordent des notes excellentes, dont quatre notes parfaites, dans un programme que seule ternit une chute. Le Russe est ainsi champion du monde pour la troisième fois.

En octobre 2004, il fête ses dix années de collaboration avec Michine en donnant un gala à Saint-Pétersbourg. Il dédie sa prestation aux victimes de l'attentat de l'école de Beslan, en Ossétie du Nord, et donnera une partie de la recette du spectacle aux familles des disparus. Après une saison 2004-2005 difficile, Plushenko remporte en 2006 le titre olympique à Turin, réalisant un programme impeccable alors que ses concurrents multiplient les erreurs. Il décide alors de ne plus se produire en compétition. Néanmoins, trois ans plus tard, il se ravise et reprend l'entraînement, avec pour objectif les Jeux de Vancouver, en 2010. Il réussit presque son pari, puisqu'il obtient la médaille d'argent, derrière l'Américain Evan Lysacek.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Barbara WHITNEY, « PLUSHENKO EVGUENI (1982- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-plushenko/