GRICHINE EVGUENI (1931-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Patineur de vitesse soviétique, Evgueni Grichine brilla dans les années 1950 et 1960, dans les épreuves courtes (500 et 1 500 m). Premier Soviétique à remporter une médaille d'or en patinage de vitesse aux Jeux, il fut quatre fois champion olympique.

Né le 23 mars 1931 à Toula, en Russie, Evgueni Romanovitch Grichine, graveur de formation, dispute les épreuves de cyclisme lors des jeux Olympiques d'été d'Helsinki, en 1952. Il s'oriente alors vers le patinage de vitesse et fait ses débuts aux Jeux d'hiver à Cortina d'Ampezzo, en 1956. Il remporte deux médailles d'or : il s'impose sur 500 mètres, en égalant son record du monde (40,2 s), et termine premier ex æquo avec son compatriote Youri Mikhailov sur 1 500 mètres, les deux hommes établissant un nouveau record du monde (2 min 8,6 s). Grichine réédite son exploit à l'occasion des Jeux de Squaw Valley, en 1960 : bien qu'il ait trébuché près de la ligne d'arrivée (ce qui lui coûte au moins 1 seconde), il gagne le 500 mètres dans le même temps qu'en 1956 ; il partage encore la victoire sur 1 500 mètres, cette fois avec le Norvégien Roald Aas. En 1964, à Innsbruck, devancé par l'Américain Richard McDermott, il obtient la médaille d'argent sur 500 mètres, ex æquo avec deux autres patineurs (son compatriote Vladimir Orlov et le Norvégien Alv Gjestvang).

Grichine participe pour la dernière fois aux jeux Olympiques en 1968, à Grenoble, où il est choisi comme porte-drapeau de la délégation soviétique. Alors âgé de trente-six ans, il termine quatrième du 500 mètres remporté par l'Allemand de l'Ouest Erhard Keller. Par la suite, Evgueni Grichine deviendra un entraîneur très respecté dans le monde du patinage de vitesse. Il sera fait membre de l'ordre de Lénine et de l'ordre du Drapeau rouge. Il s'éteint le 9 juillet 2005, à Moscou.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GRICHINE EVGUENI - (1931-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-grichine/