LENOBLE EUSTACHE (1643-1711)

Aventurier et littérateur français. Après avoir été procureur général à Metz, Eustache Lenoble est arrêté et condamné pour faux. Il se rend alors fameux par sa liaison, en captivité et en cavale, avec Gabrielle Perreau, surnommée la Belle Épicière, et par des écrits (souvent rédigés en prison) d'une abondance et d'une diversité stupéfiantes : traités et dissertations, fables et poèmes héroïques ou « héroï-satyriques », comédies, romans historiques et histoires secrètes, ou « galantes et comiques », et jusqu'à des traductions de psaumes (il a aussi « accommodé au goût présent » le poète satirique latin Perse), mais surtout des pamphlets et libelles périodiques « sur les affaires du temps », présentés sous forme de dialogue et pleins d'une verve insolente (notamment la Pierre de touche politique puis Les Travaux d'Hercule) que tout Paris s'est arrachés.

—  Bernard CROQUETTE

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'université de Paris-VII

Classification

Pour citer l’article

Bernard CROQUETTE, « LENOBLE EUSTACHE - (1643-1711) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eustache-lenoble/