BORNE ÉTIENNE (1907-1993)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Manduel (Gard) d'un père répétiteur au collège de Béziers, Étienne Borne entre en 1926 à l'École normale supérieure, où il connaît Raymond Aron, Jean-Paul Sartre et Simone Weil, et fréquente le groupe “tala” de la rue d'Ulm. Il obtient en 1930 l'agrégation de philosophie, fait la connaissance du père Teilhard de Chardin ; marié en 1933, il sera père de cinq enfants.

Tout en poursuivant une carrière de professeur de philosophie dans divers lycées de l'enseignement public — il fut à Louis-le-Grand, à Paris, un exceptionnel professeur de khâgne —, Étienne Borne se forge rapidement une audience intellectuelle auprès des lecteurs de la presse démocrate chrétienne ou catholique “ouverte” : le quotidien L'Aube, les hebdomadaires Sept et Temps présent, la revue Esprit. Il est aux côtés de Jacques Maritain, d'Emmanuel Mounier et, plus tard, de François Mauriac pour convaincre les catholiques de se rallier franchement à la démocratie et au progrès social. Son opposition au nazisme et au fascisme est totale, et il condamne la révolte franquiste en Espagne tout en prenant position pour le gouvernement autonome du Pays basque.

Politiquement, Étienne Borne est proche des petits partis démocrates-chrétiens de l'époque, la Jeune République et le Parti démocrate populaire, mais il se sépare de l'extrême gauche du catholicisme qui, déjà, autour de la revue Terre nouvelle, se rapproche du communisme.

La Résistance le trouve à Toulouse, où il jouera un rôle important. À la Libération, il est commissaire à l'information pour la région toulousaine.

Membre du Mouvement républicain populaire (M.R.P.) dès sa fondation en 1944, il en devient le penseur attitré et collabore à sa presse — L'Aube, à nouveau, jusqu'à sa fin en 1951, puis l'hebdomadaire Forces nouvelles. Après 1966, il écrit dans Démocratie moderne, hebdomadaire du Centre des démocrates sociaux. Il dirige deux revues d'orientation démocrate chrétienne : Terre humaine (1951-1953) et France forum (à partir de 1957). Après 1973, il assurera une chronique hebdomadaire dans le quotidien La Croix. Il est secrétaire général du Centre [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences de science politique à l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Classification

Pour citer l’article

Pierre LETAMENDIA, « BORNE ÉTIENNE - (1907-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-borne/