OLMI ERMANNO (1931-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le cinéaste Ermanno Olmi est né à Bergame (Lombardie) le 24 juillet 1931. Après une longue activité de documentariste pour la société Edisonvolta, où, à travers des commandes industrielles, il met au point une approche de l'homme d'une grande sensibilité, il passe au film de fiction avec des œuvres très proches de ses expériences antérieures. Il tempo si è fermato, son premier film (1959), met en scène un vieil ouvrier et un étudiant qui passent l'hiver dans un refuge près d'un barrage en construction. Plus élaboré, Il posto (1961), son deuxième film, évoque la découverte traumatisante du monde de l'entreprise par un jeune homme à la recherche d'un premier emploi. Observation quasi clinique d'un individu qui accepte sans rechigner une intégration le condamnant à une vie de gratte-papier, Il Posto est la dénonciation feutrée d'un système économique qui transforme les illusions de jeunesse en acceptation passive d'un travail stérilisant l'âme et le corps. Olmi balance entre l'univers absurde de Kafka et le désespoir métaphysique de Beckett, étrangement mêlés à la patience chrétienne de celui qui accepte son sort sans idée de révolte.

Dans une perspective spiritualiste, Olmi poursuit en marge du cinéma spectacle traditionnel une œuvre exigeante en partie tournée grâce à l'aide de la télévision. Les Fiancés (1963), Un certain jour (1968), L'Or dans la montagne (1969), Pendant l'été (1971), La Circonstance (1974) marquent les étapes d'une filmographie où l'observation de l'homme prend des allures d'ascèse. L'attention du grand public se porte sur lui en 1978 avec L'Arbre aux sabots, qui obtient la palme d'or au festival de Cannes. Tourné en dialecte bergamasque, au risque de nuire à l'exploitation commerciale du film, L'Arbre aux sabots circule en Italie dans la version originale ainsi que dans une version doublée en italien par les paysans qui ont interprété le film. Le thème est simple : à la fin du xixe siècle, quatre familles de métayers vivent dans un domaine de la région au sud de Bergame. Ils partagent les bons et les mauvais moments de la vie quotidienne. Ils so [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Jean A. GILI, « OLMI ERMANNO - (1931-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ermanno-olmi/