JOLLEY ELIZABETH (1923-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Romancière et nouvelliste australienne d'origine britannique, Elizabeth Jolley dépeint dans ses œuvres à l'humour froid des personnages excentriques et explore les relations féminines.

Née le 4 juin 1923 à Birmingham, Elizabeth Jolley, de son vrai nom Monica Elizabeth Knight, est élevée dans un foyer germanophone en Angleterre. Elle quitte son île natale pour l'Australie en 1959. Son œuvre développera souvent le thème du contraste entre une Europe ensommeillée et une Australie pleine d'audace et de vitalité. La jeune femme s'attelle à son premier roman, Palomino, à la fin des années 1950. Mais, les éditeurs se méfiant de l'intrigue, qui décrit une relation amoureuse homosexuelle entre une médecin de soixante ans et une femme bien plus jeune, enceinte de son propre frère, l'ouvrage ne sera publié qu'en 1980. Vient ensuite The Newspaper of Claremont Street (1981), remarqué pour son humour et le regard sombre qui est porté sur la psychologie des protagonistes.

Grâce à la publication de son troisième et de son quatrième roman, Elizabeth Jolley se fait connaître en dehors de son pays d'adoption pour son style plein de drôlerie et pour l'habileté avec laquelle elle sait raconter ses histoires. Dans Mr. Scobie's Riddle (1983), ouvrage dont l'intrigue se déroule dans un centre de soins, des patients qui vivent en marge de la société se confrontent à leur propre aliénation et à leur mort prochaine. Avec Miss Peabody's Inheritance (1983, L'Héritage de Miss Peabody), considéré comme son roman le plus amusant, l'auteur explore ses deux thèmes favoris : l'amour entre femmes et le gouffre séparant l'Ancien Monde du Nouveau Monde. Parmi les derniers romans d'Elizabeth Jolley, citons Foxybaby (1985, Foxybaby), The Well (1986, Le Puits ; adapté au cinéma en 1997), Milk and Honey (1984, Le Mensonge), The Sugar Mother (1988, Tombé du ciel), My Father's Moon (1989), Cabin Fever (1990) et The Georges' Wife (1993).

Elizabeth Jolley rédige également plusieurs pièces radiophoniques diffusées sur les ondes de l'Australian Broadcasting Corporation, dont une adaptation de la nouvelle intitulée Woman in a Lampshade. Bien qu'inégal, le recueil homonyme publié en 1983, se distingue par son écriture novatrice. Elizabeth Jolley s'éteint le 13 février 2007 à Perth.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« JOLLEY ELIZABETH - (1923-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-jolley/