BLACKWELL ELIZABETH (1821-1910)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Née à Bristol (Angleterre), Elizabeth Blackwell est considérée comme la première femme médecin des temps modernes.

La famille Blackwell émigra en 1832 à New York où le père mourut en 1838, laissant Elizabeth et sa sœur en charge de la famille. La lecture d'ouvrages médicaux amena Elizabeth à entreprendre une formation médicale en compagnie de Samuel H. Dickson, du Charleston Medical College. Elle ne fut pas acceptée dans les écoles médicales de New York et de Pennsylvanie, mais put entrer au Geneva Medical College (New York), précurseur du Hobart College. Malgré l'ostracisme de ses camarades et du milieu dans lequel elle vivait, elle réussit à obtenir son diplôme, sortant major de sa classe en 1849. Naturalisée américaine cette année-là, elle s'en revint en Europe en 1850, prolongeant ses études à Paris et au St. Bartholomew's Hospital à Londres, avant de s'établir à New York, où, en dépit des réticences, elle fonda la New York Infirmary, hôpital dont le personnel était entièrement féminin. Plus tard, elle y créa un cursus médical réservé aux femmes.

En 1869, elle revint vivre en Angleterre, où elle participa à la fondation de la London School of Medicine for Women.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BLACKWELL ELIZABETH - (1821-1910) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-blackwell/