COLLINS EILEEN (1956- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'astronaute américaine Eileen Collins fut la première femme à piloter et, plus tard, à commander une navette spatiale.

Née le 19 novembre 1956 à Elmira, dans l'État de New York, Eileen Marie Collins éprouve dès sa plus tendre enfance une passion pour l'aviation. À l'âge de dix-neuf ans, elle prend ses premiers cours de pilotage. Étudiante en mathématiques et en économie à l'université de Syracuse, dans l'État de New York, elle obtient sa licence en 1978. La jeune Eileen intègre alors l'école de pilotage de l'U.S. Air Force implantée sur la base militaire de Vance, en Oklahoma. C'est en y voyant les premières femmes astronautes apprendre à sauter en parachute qu'elle prend conscience que cette carrière est à sa portée. En 1979, Eileen Collins devient la première femme instructeur de l'U.S. Air Force (sur T-38) et elle enseignera, pendant les onze années qui suivront, l'art de piloter et les mathématiques. En 1983, Eileen Collins participe à l'intervention militaire américaine sur l'île de la Grenade, aux commandes d'un avion de transport C-141 Starlifter acheminant des soldats et évacuant les étudiants en médecine. Elle poursuit sa formation à l'institut technologique de l'U.S. Air Force et est une des premières femmes à intégrer la prestigieuse école des pilotes d'essai de l'U.S. Air Force située sur la base d'Edwards, en Californie ; elle en sort diplômée en 1990. Promue au grade de colonel, elle décroche en outre une maîtrise en recherche opérationnelle à l'université Stanford en 1986 et une autre en gestion des systèmes spatiaux à l'université Webster de Saint Louis (Missouri) en 1989.

Sélectionnée par la N.A.S.A. en 1990, Eileen Collins devient la première femme à piloter une navette spatiale américaine, lors de la mission S.T.S.-63, qui se déroule du 3 au 11 février 1995, et au cours de laquelle elle amarre la navette Discovery à la station spatiale russe Mir. Elle pilote une deuxième navette en 1997 (S.T.S.-84, 15-24 mai 1997), amarrant Atlantis à la station Mir pour transférer des membres d'équipage, des équipements et des provisions. Avec plusieurs centaine [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« COLLINS EILEEN (1956- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eileen-collins/