ARNOLD EDDY (1918-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chanteur et guitariste américain de country music. Richard Edward Arnold naît le 15 mai 1918 à Henderson, dans le Tennessee. Avec ses tenues vestimentaires soignées et sa voix de crooner calquée sur celles de Bing Crosby ou de Perry Como, il a largement contribué à la mutation d'un genre considéré comme une « musique de péquenot », le hillbilly, en une musique country élaborée. Il connaît son premier succès avec le single Each Minute Seems a Million Years, sorti en 1945. Il collectionne en 1947 les premières places dans les classements des ventes de country publiés par le magazine américain Billboard avec les singles What Is Life Without Love, It's a Sin, I'll Hold You In My Heart. Bouquet of Roses (1948) restera un an en tête des classements. Ces succès sont suivis de nombreux autres : Texarkana Baby (1948), One Kiss Too Many (1949), Take Me in Your Arms and Hold Me (1950)... Il dirige son propre groupe, The Tennessee Plowboy, et a un manager, le sulfureux et faux « colonel » Tom Parker (qui sera aussi celui d'Elvis Presley). Dans les années 1950, le rock naissant n'entame pas sa popularité, ses ballades continuent de séduire un public traditionaliste : There's Been a Change in Me, Kentucky Waltz (1951), Easy on the Eyes (1952), Cattle Call (1955), Trouble in Mind (1956), Tennessee Stud (1959)... Son style évolue vers un « Nashville sound » plus mièvre, avec notamment une section de cordes. Après What's He Doing in My World ? (1965), Somebody Like Me (1966) ou le prémonitoire Then You Can Tell Me Goodbye (1968), sa faveur décroît. Il fait ses adieux officiels en 1999. Il meurt le 8 mai 2008 à Franklin (Tennessee).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ARNOLD EDDY - (1918-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddy-arnold/