EASTLAND, Nouvelle-Zélande

Partie orientale de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande, l'Eastland a un relief varié qui comporte trois éléments essentiels. On trouve d'abord des petites plaines alluviales, en particulier en bordure de Hawke Bay, se prolongeant vers le sud par le sillon de Wairarapa. Ce sont les parties les mieux mises en valeur. Des vergers de pommiers, pruniers, pêchers, poiriers, quelques vignes et des cultures maraîchères profitent d'un climat doux, assez humide (800 mm) mais ensoleillé, car cette région est abritée des vents d'ouest. De nombreuses fermes se consacrent à l'élevage du gros bétail (vaches laitières et bœufs de boucherie). Les collines, ensuite, souvent assez escarpées, ont été défrichées et transformées en pâturages, où de grandes exploitations font l'élevage des brebis Romney. Le ravinement a provoqué dans certains secteurs de graves dégâts. Enfin, les petites chaînes de montagnes (Ruahine Range, Kaweka Range, Huiarau Range...) sont désertes et encore couvertes par quelques belles forêts.

Les Maoris sont assez nombreux dans le nord de la région (East Cape). Une partie importante des Néo-Zélandais d'origine européenne vivent à l'est, dans les trois petites villes de Hastings (65 100 hab. pour l'agglomération en 2009), Napier (57 300 hab. en 2009) et Gisborne (32 700 hab. en 2009).

Maoris

Maoris

photographie

Les Maoris ont réussi à conserver et à enrichir jusqu'à nos jours leur culture polynésienne (Nouvelle-Zélande). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

—  Alain HUETZ DE LEMPS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain HUETZ DE LEMPS, « EASTLAND, Nouvelle-Zélande », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eastland-nouvelle-zelande/