E.N.I.A.C.

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1945, à l'université de Pennsylvanie, les ingénieurs américains John P. Eckert et John W. Mauchly achèvent la construction du premier calculateur numérique électronique programmable connu : l'E.N.I.A.C. (Electronic Numerical Integrator and Computer), initialement destiné à remplacer un service de calcul mécanique pour la compilation des tables de tir d'artillerie. Volumineux (30 t, 30 m3), utilisant 18 000 tubes électroniques, l'E.N.I.A.C. est de cent à mille fois plus rapide que les appareils électromécaniques. Inauguré en 1946 et utilisé jusqu'en 1955, il sert d'abord à l'armée américaine pour des calculs balistiques ; puis il aide à résoudre des problèmes de physique nucléaire et de météorologie, à l'initiative du mathématicien John von Neumann. Comprenant que, pour améliorer le rendement de cet appareil, il faut remplacer la programmation externe par des programmes enregistrés dans une mémoire interne de la machine, John von Neumann publie, en 1946, un rapport décrivant précisément cette future machine, ce que nous appelons aujourd'hui un ordinateur. De retour à l'Institute for Advanced Studies de l'université de Princeton, il met en chantier l'ordinateur I.A.S. (initiales de son institut), pendant qu'Eckert et Mauchly construisent le Binac (Binary Automatic Computer), puis l'Univac-I (Universal Automatic Computer), premier ordinateur commercialisé (1951).

E.N.I.A.C.

E.N.I.A.C.

photographie

Le premier calculateur numérique électronique programmable connu, l'E.N.I.A.C. (Electronic Numerical Integrator and Computer) a été mis au point durant la Seconde Guerre mondiale, à l'université de Pennsylvanie, par les Américains John P. Eckert et John W. Mauchly. Programmer l'E.N.I.A.C.... 

Crédits : AKG

Afficher

—  Olivier LAVOISY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Olivier LAVOISY, « E.N.I.A.C. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/e-n-i-a-c/