DOURINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Maladie infectieuse, inoculable, de contagion vénérienne, la dourine est spéciale aux équidés reproducteurs et non transmissible à l'homme. Elle est due à la multiplication d'un trypanosome spécifique (Schneider et Buffard, 1899), Trypanosoma equiperdum, non transmissible par vecteurs. Elle se caractérise par une évolution chronique en trois phases, semblables à celles de la syphilis humaine, d'abord génitale (œdèmes et érosions muqueuses) avec adénite satellite, puis cutanée avec lésions nummulaires (de la taille du douro, monnaie espagnole), enfin nerveuse et paralytique, mortelle en huit à douze mois si n'intervient aucun des traitements spécifiques (novarsénobenzol, anthrycide). Les synonymes de mal de coït et de syphilis équine consacrent la parenté clinique de la dourine et de la syphilis humaine.

Naguère très répandue, la dourine se maintient, en particulier, en Afrique du Nord. Elle menace la France, où elle est réputée contagieuse et tend à réapparaître en pays assainis à l'occasion des désordres sanitaires consécutifs aux conflits, surtout dans les haras et les centres de monte. Le diagnostic porte sur l'examen parasitoscopique initial du sang et des œdèmes génitaux, sur l'inoculation à des animaux sensibles (chien, lapin ou rat) et sur la sérologie spécifique par fixation du complément, par ailleurs méthode de dépistage général.

La prophylaxie est aisée, à la fois sanitaire (surveillance des équidés importés, castration, abattage) et médicale, non par vaccination, inefficace, mais par chimioprophylaxie au naganol (uréide complexe de longue persistance dans l'organisme). Toutefois, les formes chroniques et larvées observées surtout chez les baudets rouleurs, de monte non contrôlée, constituent un obstacle à l'assainissement des pays d'enzootie.

—  Louis JOUBERT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Louis JOUBERT, « DOURINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dourine/