DANRIT ÉMILE DRIANT dit (1855-1916)

Officier de carrière, tué au combat pendant la Première Guerre mondiale. Auteur prolifique de romans guerriers destinés à la jeunesse. Leur idéologie belliciste et xénophobe les rend à peu près illisibles aujourd'hui, malgré la présence, de-ci de-là, de certaines intuitions vérifiées par l'évolution des techniques : Danrit est ainsi l'un des premiers à avoir annoncé le rôle fondamental que l'avion était amené à jouer dans la conduite de la guerre. Mais ses minces qualités de conteur, malgré une œuvre qui comporte des milliers de pages, interdisent de donner à celle-ci une autre valeur qu'historique.

—  Jean-Paul MOURLON

Écrit par :

  • : maître ès lettres modernes, professeur au lycée de Tiaret, Algérie

Classification


Autres références

«  DANRIT ÉMILE DRIANT dit (1855-1916)  » est également traité dans :

ROMAN POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 4 077 mots

Dans le chapitre « Histoire du roman populaire »  : […] Aux origines du roman populaire il y a la littérature de colportage – celle de la Bibliothèque bleue notamment – constituée de livres sans auteurs avoués, destinés à la « populace », qui, souvent illettrée, se les faisait lire le soir, à la veillée, par des conteurs ou des enfants. Transportés dans des besaces, où ils voisinaient avec des images pieuses ou guerrières, ces ouvrages offraient à l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-populaire/#i_6707

Pour citer l’article

Jean-Paul MOURLON, « DANRIT ÉMILE DRIANT dit (1855-1916) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/danrit/