LUDWIG DANIEL K. (1897-1992)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des plus grands parmi les premiers armateurs dans le monde, Daniel Keith Ludwig fut un précurseur dans plusieurs évolutions marquantes du transport maritime de l'après-guerre. Cet armateur américain était en même temps touche-à-tout génial, discret, économe et richissime. Sa vie professionnelle peut se lire comme un best-seller. Ayant débuté avec un prêt de 5 000 dollars, il sera, au plus haut de sa carrière maritime, propriétaire d'une flotte de quelque soixante navires et, un temps, l'un des hommes les plus riches du monde. À l'âge de neuf ans, Daniel K. Ludwig lance son premier business en renflouant une épave. On le retrouve à quinze ans employé chez un avitailleur de Port Arthur, au Texas, pendant qu'il suit des cours du soir pour devenir mécanicien. En 1923, à vingt-six ans, il achète son premier navire. Sa flotte initiale sera essentiellement composée d'anciens cargos transformés en pétroliers de 14 000 tonnes.

Daniel K. Ludwig est parmi les premiers, sinon le premier, à financer l'achat de ses navires, avec la sécurité qu'apporte leur affrètement à long terme à des groupes pétroliers — une formule qui fera la fortune des Grecs et des Norvégiens. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Daniel K. Ludwig fonde ses propres chantiers navals à Norfolk, en Virginie, sous le nom de Welding Shipyards Inc., et construit pour son compte toute une flotte de pétroliers (Bulkoil, Bulkfuel, Bulkcrude, etc.). Au début des années1950, pour bénéficier des faibles coûts de la main-d'œuvre au Japon, il loue l'ancien arsenal de Kure, qui deviendra son chantier personnel. Une partie des équipements des Welding Shipyards est transférée à Kure et l'armateur se lance dans la construction de plusieurs générations de pétroliers dont la taille augmente régulièrement. En 1959-1960, ce sont les deux premiers « 100 000 » tonnes du monde, Universe-Appolo et Universe-Daphne. Dix ans plus tard, ce sont six géants de 332 000 tonnes (Universe-Iran, U-Ireland, U-Japan, U-Korea, U-Kuwait, U-Portugal) qui transportent du pétrole brut pour la Gulf Oil à destination du terminal de Bantry Bay, au [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur des affaires administratives et de la communication du Comité central des armateurs de France.

Classification

Pour citer l’article

Daniel BOURNAZAC, « LUDWIG DANIEL K. - (1897-1992) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-k-ludwig/