CONSOMMATION RESPONSABLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Plutôt consensuelle dans ses finalités, la notion de développement durable semble s'être installée en France comme dans la plupart des économies développées. Via l'exigence de responsabilité sociale des entreprises – qui recouvre à la fois la prise en compte de leurs impacts sociaux ou environnementaux et la question de la gouvernance – elle traduit un nouveau regard de la société sur l'économie. Mais si ces attentes, notamment relayées par les médias, sont exprimées par les salariés, les O.N.G. ou les riverains, qu'en est-il du « consommateur » ?

La tradition américaine de consommateurs organisés et parfois militants trouve son écho au Royaume-Uni dans certains domaines, l'Europe du Nord ou la Suisse exprimant de leur côté des comportements sensibles à une consommation alternative (verte ou solidaire). En France, de nombreuses enquêtes et études, qu'il s'agisse de recherches sociologiques ou d'approches marketing, témoignent d'une évolution significative. Quelques ordres de grandeur la résument : environ un Français sur quatre prend la nationalité en considération pour choisir une marque ; ceux qui cherchent à concilier consommation, respect de l'environnement et équité sociale forment de un cinquième à un quart de la population ; plus d'un tiers est prêt à acheter des produits issus du commerce équitable, même s'ils sont plus chers (enquête T.N.S. Sofres, juin 2004). Cette dynamique recouvre quatre approches complémentaires : les achats respectueux de l'environnement ou « achats verts » ; les achats solidaires, correspondant à des produits fabriqués dans des conditions de solidarité (insertion, populations spécifiques) ou dont une partie du prix finance la solidarité ; la consommation éthique, qui fait référence à la responsabilité sociale de ceux qui produisent (notamment le respect des normes de l'O.I.T.) ; le commerce équitable, garantissant un revenu décent aux producteurs.

Bien sûr ces évolutions concernent pour l'essentiel des catégories plutôt aisées, mais différents spécialistes du marketing constatent [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CONSOMMATION RESPONSABLE  » est également traité dans :

CONSOMMATION - Droit de la consommation

  • Écrit par 
  • Gaëlle PATETTA
  •  • 4 631 mots

Dans le chapitre « Naissance du droit de la consommation »  : […] L 'idée de protection de l'acheteur est ancienne. En France notamment, la loi du 1 er  août 1905 sur les fraudes et falsifications en matière de produits et de services, et ses multiples textes d'application, sanctionnent depuis le début du xx e  siècle les fraudes dans les ventes de marchandises. C'est cependant l'évolution économique intervenue au cours du xx e  siècle et l'avènement de la soc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consommation-droit-de-la-consommation/#i_45355

Pour citer l’article

Jean-Pierre SICARD, « CONSOMMATION RESPONSABLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/consommation-responsable/