CIRCULATION COLLATÉRALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Phénomène de dérivation, à la surface du tronc, d'une partie de l'écoulement sanguin normalement assuré par les veines profondes de la région thoraco-abdominale. Caractérisée par l'apparition sur les flancs et la région hypogastrique d'un réseau veineux sous-cutané bleuâtre et turgescent, la circulation collatérale exprime l'existence d'une hypertension portale.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CIRCULATION COLLATÉRALE  » est également traité dans :

ATHÉROSCLÉROSE

  • Écrit par 
  • Loïc CAPRON
  •  • 5 336 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sténose »  : […] Une plaque peut augmenter progressivement de volume jusqu'à dépasser les capacités compensatrices du remodelage artériel. La lumière commence alors à se déformer : la saillie de la plaque rétrécit peu à peu l'artère, déterminant une sténose (du grec sténos , « étroit »). Passé un certain degré de sténose (généralement supérieur à 75 p. 100 du calibre originel de la lumière ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atherosclerose/#i_96337

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « CIRCULATION COLLATÉRALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulation-collaterale/