CHŪGOKU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Situé à l'extrémité sud-ouest de l'île de Honshū, à proximité de Kyūshū qui s'étend de l'autre côté du détroit de Kanmon (dit aussi de Shimonoseki), le Chūgoku est composé de cinq départements qui forment une région de 31 922 kilomètres carrés où vivent 7 438 037 habitants (2015). Signifiant « pays du milieu », le nom de la région ne doit pas être confondu avec celui de la Chine, qui s'écrit et se prononce de la même façon en japonais. L'étymologie est toutefois différente : le Chūgoku japonais se trouvait autrefois entre le cœur politique du pays (le Kansai, qui abritait les anciennes capitales impériales, dont Heian-kyō) et l'île de Kyūshū. Il avait ainsi une situation d'entre-deux, de milieu, avant que le centre de gravité politique, économique et culturel de l'archipel ne glisse vers le Kantō, plus au nord-est.

Japon : carte administrative

Japon : carte administrative

Carte

Carte administrative du Japon. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le Chūgoku est une région de reliefs et de collines, traversée en son centre par une chaîne de montagne culminant à 1 713 mètres (mont Daisen), qui forme deux sous-régions : le littoral nord, appelé San'in (que l’on peut traduire par « ubac », soit le versant montagnard ombragé correspondant aux départements de Tottori et Shimane) ; le littoral sud, appelé San'yō (l'adret, le versant ensoleillé, soit les départements d'Okayama et Hiroshima). Cette topographie a été reprise par deux axes routiers historiques partant de Kyōto et se rejoignant à la pointe sud-ouest du Chūgoku, dans le département de Yamaguchi, avant de franchir le détroit de Kanmon : le San'in-dō, qui passe par le Nord, et le San'yō-dō, qui dessert le Sud.

La distinction entre San'in et San'yō se retrouve dans les logiques d'aménagement et de mise en valeur de la région avec une forte opposition entre le littoral sud, très industriel et fortement urbanisé, comprenant toutes les grandes villes (Hiroshima, Okayama ou encore Yamaguchi), et le littoral nord, agricole et plus faiblement peuplé. Le principal bassin industriel de la région est structuré par Hiroshima, située sur le San'yō-dō, dans le prolongement de l' [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHUGOKU  » est également traité dans :

HIROSHIMA

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 979 mots
  •  • 2 médias

Hiroshima (1,2 million d'habitants en 2015), chef-lieu du département du même nom, est la principale ville du Chūgoku, la région occidentale de la grande île nippone de Honshū. Le nom d’Hiroshima est connu du monde entier en raison de la destruction atomique de la ville par l’armée américaine le 6 août 1945. Le bombardement a tué instantanément 75 000 personnes, dont un tiers de militaires, le no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hiroshima/#i_26287

Pour citer l’article

Raphaël LANGUILLON-AUSSEL, « CHŪGOKU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chugoku/