CASTOR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rongeur au corps massif et fuselé, adapté à la vie semi-aquatique, et caractérisé par une large queue plate et écaillée et des pattes postérieures palmées. Répartition géographique : de l'Alaska au nord du Mexique, Scandinavie, partie occidentale de la Russie, France. Habitat : zone boisée en bordure d'eau (lac ou rivière). Classe : Mammifères ; ordre : Rongeurs ; sous-ordre : Sciuromorphes ; famille : Castoridés.

Les castors, seuls représentants de la famille des Castoridés, comprennent les castors américains (Castor canadensis) et les castors européens (Castor fiber). Ils possèdent une fourrure dense de couleur brun ocre et imperméable. Leurs pattes sont munies de cinq doigts (dont un opposé aux autres) armés de griffes plates.

Castor du Canada

Castor du Canada

Photographie

Contrairement au castor d'Europe (Castor fiber), le castor du Canada (Castor canadensis) peut construire des barrages de rondins et de branches enchevêtrées de plus de 500 mètres de longueur sur 3 mètres de hauteur. Les plans d'eau ainsi créés lui permettent d'accumuler des réserves de... 

Crédits : Darrell Gulin/ the Image Bank/Getty Images

Afficher

La taille des castors varie de 20 à 40 centimètres au garrot et la longueur de 80 à 120 centimètres (la queue, 30 à 50 centimètres, incluse). Leur poids est de 10 à 35 kilogrammes, suivant les saisons, le sexe (la femelle étant plus lourde) et l'espèce (le castor américain étant le plus lourd). L'espérance de vie se situe entre quinze et vingt ans dans la nature et trente-cinq ans en captivité.

Herbivore, amateur de bois, le castor consomme tout ce qui touche à l'arbre (feuilles, brindilles, écorce, fibres). Grâce à la puissance de ses incisives à croissance continue, il abat des arbres entiers et débite les branches qu'il consomme sur place ou qu'il transporte et accumule sous l'eau (en les maintenant par des pierres), dès l'automne, près de la hutte et du barrage qu'il a construits. Le barrage permet d'assurer une profondeur d'eau suffisante pour maintenir l'entrée de la hutte sous le niveau d'eau. Parfois, lorsque la configuration de la berge le permet, le castor, au lieu d'édifier des huttes (constructions pouvant atteindre 2 mètres de hauteur), creuse un terrier dont l'entrée est toujours immergée et dont les galeries peuvent atteindre 10 mètres de longueur.

Très fidèle, le castor mène une vie de couple puis familiale. Les accouplements ont lieu en hiver, dans l'eau. Après trois mois de gestation naissent de un à trois petits chez le cas [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CASTOR  » est également traité dans :

CONSTRUCTIONS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Rémy CHAUVIN
  •  • 7 145 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Constructions des castors »  : […] Malgré des particularités très étonnantes et uniques chez les Mammifères, l'homme excepté, les constructions du castor n'ont pas fait l'objet de beaucoup de recherches expérimentales depuis la thèse très connue de Richard (1961). Pourtant, le castor paraît montrer un talent d'hydrographe sans exemple chez les animaux. Comme il se déplace malaisément à terre, il préfère nager et pour cela aménager […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constructions-animales/#i_41051

RONGEURS ET LAGOMORPHES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 2 880 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les Sciuromorphes »  : […] Le sous-ordre des Sciuromorphes comporte, à côté des écureuils , arboricoles et terrestres, les marmottes , les castors et des Rongeurs très primitifs, les aplodontes, vulgairement appelés castors de montagne et localisés dans les régions montagneuses de l'ouest de l'Amérique du Nord. Toutes ces formes recèlent bien des traits primitifs déjà présents chez leurs ancêtres de l'Éocène. Il est possibl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rongeurs-et-lagomorphes/#i_41051

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « CASTOR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/castor/