ZAFÓN CARLOS RUIZ (1964-    )

à Barcelone le 25 septembre 1964, Carlos Ruiz Zafón, après des études chez les Jésuites, a travaillé dans une agence littéraire. Installé à Los Angeles depuis 1993, il écrit des scénarios, auxquels son écriture emprunte divers procédés. Ses premières œuvres sont destinées à la jeunesse : La Trilogía de la Niebla (El príncipe de la Niebla, 1993 ; El palacio de medianoche, 1994 ; Las luces de septiembre, 1995) et Marina (1999).

En 2001, Zafón publie un roman pour adultes, La sombra del viento (L'Ombre du vent, 2004), premier volume d’une trilogie, Le Cimetière des livres oubliés, qui s’achève avec El prisionero del cielo (2011, Le Prisonnier du ciel, 2012). Le libraire Sempere propose à son fils Daniel de choisir, dans le « Cimetière des livres oubliés », un livre qu'il conservera toute sa vie. La recherche de l'auteur de cet ouvrage énigmatique, intitulé L'Ombre du vent, bouleversera la vie du garçon. Ce roman-fleuve, où les événements s'entremêlent dans une atmosphère fantastique sur fond de guerre civile et de franquisme, fut un best-seller mondial. L'intrigue d'El juego del Ángel (Le Jeu de l'ange, 2009) se déroule quant à elle de 1917 à 1930, alors que le roman précédent débutait en 1945. De nombreux points communs, des personnages, des lieux, des situations et des mises en abyme unissent ces deux livres qui confirment aussi l'engouement du public pour le roman néogothique ou le roman noir américain, au point que l'on a pu parler de « zafónmanía ».

David Martín rêve de devenir écrivain. Employé d'une feuille de chou, La Voz de la industria, il remplace au pied levé, sur les conseils de Pedro Vidal, un feuilletoniste dominical. Mais ses [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « ZAFÓN CARLOS RUIZ (1964-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-ruiz-zafon/