BRAZILIANITE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Phosphate hydroxylé d'aluminium et de sodium, la brazilianite, de couleur jaune à jaune verdâtre, se présente en cristaux prismatiques centimétriques ainsi qu'en agrégats divergents souvent associés à la muscovite (un mica blanc).

formule : NaAl3(PO4)2(OH)4 ;

système : monoclinique ;

dureté : 5,5 ;

poids spécifique : 2,9-3 ;

éclat : vitreux ;

transparence : translucide à transparente ;

cassure : conchoïdale.

La brazilianite tire son nom du Brésil, où elle a été découverte pour la première fois en 1945 près de Divino das Lajanjeiras (Minas Gerais). Elle a été depuis signalée aux États-Unis (New Hampshire) et dans le sud de l'Autriche, près de Spittal. Les gisements de la brazilianite sont associés à l'hydrothermalisme des pegmatites granitiques ; le minéral y apparaît en phénocristaux de plusieurs centimètres, pouvant atteindre, pour les plus beaux spécimens, vingt centimètres et peser plus d'un kilogramme.

—  Yves GAUTIER

Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « BRAZILIANITE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/brazilianite/