RICHARDS BOB (1926- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'athlète américain Bob Richards fut le premier sauteur à la perche à remporter deux titres olympiques. Cet exploit n'a pas été réédité depuis lors, du moins dans l'épreuve masculine.

Né le 20 février 1926 à Champaign, en Illinois, Robert Eugene Richards s'intéresse au sport dès son plus jeune âge. Il s'initie à la natation et au saut acrobatique (tumbling) avant de découvrir le saut à la perche au collège ; il joue également au poste de quarter-back dans l'équipe de football américain de son lycée. L'adolescent connaît des moments difficiles, ses parents divorcent et le foyer familial éclate. Le jeune Bob Richards est élevé par un ministre de la Fraternité chrétienne (groupe des Dunkards). Il entame ses études universitaires en 1944 au Bridgewater College, en Virginie, où il joue au basket-ball et continue de pratiquer le saut à la perche. Il rejoint l'université de l'Illinois, où il obtient une licence en 1947, puis une maîtrise en 1948. Ordonné ministre du culte Dunkards en 1946, il sera par la suite surnommé « The Vaulting Vicar » (« le pasteur sauteur »).

De 1948 à 1957, Bob Richards remporte à neuf reprises l'épreuve de saut à la perche lors du Championnat de l'Amateur Athletic Union (A.A.U.). À l'occasion des jeux Olympiques de Londres, en 1948, il se contente de la médaille de bronze (4,20 m), terminant derrière son compatriote Guinn Smith (4,30 m) et le Finlandais Erkki Kataja (4,20 m). Quatre ans plus tard, aux Jeux d'Helsinki, il s'impose (4,55 m, record olympique), devant son compatriote Donald Laz (4,50 m) et le Suédois Ragnar Lundberg (4,40 m). Il réitère cet exploit aux Jeux de Melbourne en 1956 : améliorant de nouveau le record olympique en franchissant 4,56 mètres, il bat, à l'issue d'un long duel, son compatriote Bob Gutowski (4,53 m).

Bob Richards était également un bon spécialiste des épreuves combinées : il a ainsi remporté l'épreuve du décathlon lors du Championnat de l'A.A.U. en 1951, 1954 et 1955 et participé au décathlon des Jeux de Melbourne en 1956.

Bob Richards met fin à sa carrière sportive en 1957 et devient l'un des représentants du fabricant de céréales Wheaties. Il enseigne la sociologie à l'université de l'Illinois. Devenu membre de la faculté du La Verne College, en Californie, il prêche parallèlement pour la Fraternité chrétienne. Son autobiographie, Heart of a Champion, paraît en 1959.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« RICHARDS BOB (1926- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bob-richards/