WIDERBERG BO (1930-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bo Widerberg est né le 8 juin 1930 à Malmö (Suède) où il passe son enfance et son adolescence, fait ses études et commence sa vie professionnelle, en pratiquant divers métiers, dont celui de rédacteur du service de nuit d'un journal local. Grand lecteur, il s'oriente, à partir de 1950, vers la littérature ; il publie notamment, au cours de cette décennie, quatre romans et deux recueils de nouvelles. À partir de 1960, il devient journaliste et critique de cinéma dans différents organes de presse et s'y distingue par des articles virulents ; dans certains d'entre eux il encense la nouvelle vague et attaque Ingmar Bergman, avec lequel il s'était pourtant lié d'amitié quand celui-ci venait mettre en scène des pièces au théâtre municipal, en l'accusant de dominer la cinématographie suédoise et de faire des films « vides ». En 1962, il publie un ouvrage, nourri de ses articles, sur le cinéma suédois : Visionen i svensk Film (Regards sur le cinéma suédois).

En 1961, Bo Widerberg cosigne avec Jan Troëll un court-métrage inspiré d'un récit de William Saroyan : Pöjken och Draken (Le Petit Garçon et le cerf-volant). Il écrit et réalise presque aussitôt après son premier long-métrage : Barnvagnen (La Voiture d'enfant), distribué en France sous le titre Le Péché suédois. Cette comédie dramatique, construite sur les relations d'une jeune mère célibataire avec ses deux amants, se caractérise par son ancrage dans un réalisme social documentaire qui va être au cœur de son film suivant : Kvarteret Korpen (Le Quartier du corbeau, 1963), chronique de la vie d'une famille de prolétaires dans un quartier ouvrier de Malmö au cours de l'année 1936. Ce film fait de lui un des chefs de file du jeune cinéma suédois. Il tourne ensuite Karlek 65 (Amour 65, 1965), à partir duquel il assurera, outre le scénario et la réalisation, le montage, seul ou en collaboration, de tous ses films, Heja Roland (Salut Roland, 1966), puis Elvira Madigan (1967), qui l'impose comme réalisateur de renom international. Avec cette histoire d'amour fou, inspirée d'un tr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, professeur d'histoire du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Alain GAREL, « WIDERBERG BO - (1930-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bo-widerberg/