BLACKJACK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le blackjack est un jeu de cartes assez simple, aujourd'hui essentiellement joué dans les casinos. Il oppose des joueurs ou « pontes » à un banquier-croupier qui distribue les cartes. Celles-ci sont pourvues de valeurs en points : les figures comptent pour 10, les as pour 11 ou 1 (au choix du joueur), les autres cartes ont leur valeur faciale. Il s'agit, avec deux cartes ou plus, d'obtenir un total de points supérieur à celui du croupier sans dépasser 21.

Dans les casinos, le jeu se joue avec plusieurs jeux de 52 cartes – généralement, entre quatre et six paquets – placés dans un sabot, autour d'une table spéciale en forme de haricot. Le croupier se tient d'un côté et jusqu'à sept joueurs peuvent prendre place de l'autre. Chaque joueur, croupier compris, reçoit deux cartes ; puis le croupier demande si l'on veut d'autres cartes. Les joueurs peuvent refuser ou demander des cartes supplémentaires, qui leur sont données une à une jusqu'à satisfaction. En revanche, le banquier n'a pas le choix de son jeu : il est tenu à des règles très strictes. Tout joueur ayant dépassé un total de 21 « crève » ou « saute », c'est-à-dire perd, sa mise étant acquise à la banque. Si le banquier passe 21, il perd aussi et paie les mises encore en jeu. Sinon, il reprend des cartes pour approcher 21, et tout joueur ayant un total de points meilleur, supérieur à celui du banquier ou égal à 21, gagne ; ceux qui ont moins que le banquier perdent.

Celui qui fait 21 en deux cartes (un as plus 10) d'entrée, obtient un « blackjack » ou « naturel » ; il est payé à raison de 3 pour 2. Quand le croupier tire un as, ce qui le met en situation d'obtenir un « blackjack », il propose aux joueurs de « s'assurer » contre le blackjack de la banque.

Venu des États-Unis dans les années 1960, le blackjack a conquis la quasi-totalité des casinos du monde entier où il se joue en diverses variantes, et parfois aussi sous divers noms : vingt et un, vingty, van john, pontoon, twenty-one, etc. Sa popularité est en grande partie due à sa réputation de jeu facile où l'on peut « v [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : licencié ès lettres, ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers, historien du jeu

Classification

Pour citer l’article

Thierry DEPAULIS, « BLACKJACK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/blackjack/