HEIDSIECK BERNARD (1928-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète et performeur français. Né le 30 novembre 1928, Bernard Heidsieck appartient à une des grandes familles champenoises. Il passe son enfance et son adolescence à Reims. Après avoir suivi l’enseignement de l’Institut de sciences politiques à Paris, il accomplit sa carrière professionnelle à la Banque française du commerce extérieur. En 1955, il publie un premier ouvrage de poésie (Sitôt dit) avant de s’orienter vers une forme d’expression où la parole ne sera plus écrite mais vocalisée, musicalisée, en lien indissoluble avec le corps, le souffle et la voix. Les termes de « poésie sonore » ou de « poésie action » – autour desquels se retrouveront Christophe Tarkos et Henri Chopin, entre autres – viendront caractériser cette nouvelle postulation qui se rattache aussi bien aux expérimentations dadaïstes qu’aux jaculations de la beat generation ou du groupe Fluxus. La parole poétique est enregistrée, mixée (Poèmes-Partitions, 1955). Elle donne lieu à de multiples performances et lectures publiques qui conduiront à la création du festival international de poésie sonore en 1976. Parmi les séries de poèmes que donna Heidsieck, mentionnons Biopsies (1966-1969), Passe-Partout (1969-1980), ou encore Derviche/Le Robert (1978-1986). Son travail sur la parole et la voix se double d’une œuvre de plasticien, les « écritures-collages », qui choisit notamment comme matériau de base des fragments de bandes magnétiques utilisés à l’occasion de performances. En 1991, il reçoit le grand prix national de poésie. Bernard Heidsieck est mort le 22 novembre 2014 à Paris.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HEIDSIECK BERNARD - (1928-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-heidsieck/