SAMUELSSON BENGT (1934- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biochimiste suédois, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1982, conjointement à son collègue suédois Sune Bergström et au Britannique John Vane, pour l'isolement, l'identification et l'analyse des prostaglandines. Ces substances biochimiques influencent la pression artérielle, la température corporelle, les réactions allergiques et d'autres phénomènes physiologiques chez les mammifères.

Bengt Ingemar Samuelsson est né le 21 mai 1934, à Halmstad (Suède). Il commence ses études à l'université de Lund, où il suit notamment l'enseignement de Sune Bergström. Il entre ensuite à l'institut Karolinska, à Stockholm, où il obtient son doctorat en biochimie en 1960 et son doctorat en médecine en 1961. Il demeure membre de la faculté de l'institut Karolinska et succède à Sune Bergström comme doyen de la faculté de médecine.

Bengt Samuelsson se joint à Sune Bergström, pour collaborer à ses recherches sur les prostaglandines. En 1962, les deux chercheurs déterminent pour la première fois la structure moléculaire d'une prostaglandine. En 1964, ils établissent que les prostaglandines sont dérivées de l'acide arachidonique, un acide gras insaturé présent dans certaines viandes et huiles végétales. Bengt Samuelsson précise ensuite comment l'acide arachidonique se combine à l'oxygène pour former les prostaglandines. Dans les années 1970, il découvre plusieurs nouvelles prostaglandines, notamment le thromboxane, qui intervient dans la coagulation et la vasoconstriction.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SAMUELSSON BENGT (1934- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bengt-samuelsson/