BELETTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Intrépide prédateur de petite taille, au corps allongé et aux pattes courtes. Répartition géographique : Eurasie, Amérique et nord de l'Afrique. Habitat : nombreux biotopes, des steppes ou toundras aux forêts et montagnes, des terres cultivées aux sols arides et dénudés. Classe : Mammifères ; ordre : Carnivores ; famille : Mustélidés ; sous-famille : Mustélinés.

Avec leur corps souple prolongé par une queue fournie, leur tête triangulaire et leur museau pointu, les belettes – on compte seize espèces du genre Mustela dont sept espèces appelées communément belettes – présentent des formes harmonieuses. Leur robe est brune sur le dessus, jaune ou blanche sur le dessous et s'éclaircit jusqu'à devenir blanche en hiver ou parmi les espèces nordiques. Elles mesurent entre 15 centimètres (petite belette) et 40 centimètres (belette américaine à longue queue), queue comprise, et leur poids varie de 40 grammes à 2 kilogrammes. La majorité des belettes pèsent moins de 1 kilogramme. Leur espérance de vie peut aller jusqu'à six ans, mais beaucoup meurent vers l'âge d'un an.

Petits carnassiers, les belettes chassent les campagnols et autres petits rongeurs, parfois les oiseaux et les batraciens. Sachant bien nager, elles peuvent même se nourrir de poissons.

Les belettes peuvent avoir deux portées par an, comprenant jusqu'à dix petits qui sont tous élevés en cas de surabondance des proies. Les jeunes naissent dans un terrier, aveugles et couverts de poils fins, après à peine un mois et demi de gestation, sauf pour la belette à longue queue qui, comme l'hermine, a une gestation différée. L'allaitement dure de deux à trois mois. Seule la mère s'occupe des petits, mâles et femelles vivant séparés. Les belettes communiquent à l'aide de petits cris perçants et surtout grâce aux marquages qu'elles effectuent avec les sécrétions de leurs glandes anales. Leur vue est excellente.

Comme tous les autres Mustélidés, les belettes ont payé un lourd tribut à la pelleterie et ce dès le xviiie siècle. Trappeurs et marchands les ont abondamment chassés pour leurs peaux. Aujourd'hui, le négoce et les élevages sont considérablement réduits. Bien adaptées à leur milieu, les belettes ne sont plus menacées d'extinction.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « BELETTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/belette/