NOVARA BATAILLE DE (23 mars 1849)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Bataille de Novara

Bataille de Novara

Le Feldmarschall Johann von Radetzky à la bataille de Novara (Novare), le 23 mars 1849. Huile sur toile, 1853. 

Afficher

La bataille de Novara s'est déroulée pendant la deuxième guerre d'indépendance italienne. 70 000 soldats autrichiens commandés par le maréchal Joseph Radetzky mirent en déroute 100 000 soldats italiens mal entraînés (qui ne participèrent pas tous à la bataille), commandés par Charles-Albert, roi de Piémont-Sardaigne. Les combats eurent lieu à Novara, ville située à 45 kilomètres à l'ouest de Milan, onze jours après la dénonciation par Charles Albert de l'armistice qu'il avait signé en août 1848, à la suite de sa défaite à la première bataille de Custozza. Cette deuxième défaite, due à la supériorité militaire de Radetzky et au peu de soutien apporté au Piémont par les petits États italiens, conduisit à la signature d'un traité le 9 août 1849, dont une clause imposait le paiement à l'Autriche d'une indemnité de 65 millions de francs. Cette défaite conduisit également à l'abdication de Charles-Albert en faveur de son fils, Victor-Emmanuel II.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NOVARA BATAILLE DE (23 mars 1849) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-novara/