BANDUNG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : Indonésie : carte administrative

Indonésie : carte administrative

Carte administrative de l'Indonésie. 

Afficher

Capitale de la province de Java occidental (Jawa Barat), en Indonésie, Bandung (2 290 000 hab. en 2005) est située à 700 mètres d'altitude, dans une haute plaine traversée par la vallée du Tjitarum, entre deux lignes de volcans : le massif du Tangkuban Perahu au nord, le Gunung Patuha, le Tilu et le Malabar au sud. Djakarta est à 120 km au nord-ouest. C'est à la fin du xixe siècle, lorsque le chemin de fer venu de Bogor rejoignit Bandung, que la ville devint la capitale de cette région et qu'elle connut un essor spectaculaire. Ville de résidence et ville administrative, elle est devenue aussi un grand centre universitaire (elle abrite en particulier un prestigieux institut de technologie). Bandung fut le siège de la Conférence afro-asiatique de 1955.

Des conditions naturelles favorables (moyenne annuelle des températures, 23 0C, et saison sèche de juin à septembre) font de Bandung une station de santé et une ville touristique. La région qui l'entoure est une vaste plantation d'hévéas et de cinchonas (arbres à quinquina).

Quant à l'activité industrielle de la ville, elle est représentée en premier lieu par les industries textiles, puis par les constructions mécaniques, le caoutchouc, la chimie. Bandung possède la plus grande usine de fabrication de quinine de Java.

—  Jean PIWNIK

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

5-23 avril 2005 Japon – Chine. Tensions liées à la version révisée de l'histoire dans les manuels scolaires japonais

Le 22, à Djakarta (Indonésie), à l'occasion du sommet afro-asiatique marquant le cinquantième anniversaire de la conférence de Bandung, le Premier ministre japonais Junichiro Koizumi exprime ses « excuses sincères » pour « les torts et les souffrances » infligés par le Japon aux peuples des nations asiatiques. Le 23, alors que Pékin montre enfin sa volonté de calmer l'ardeur des manifestants antijaponais, la rencontre à Djakarta, en marge du sommet, entre Junichiro Koizumi et le président chinois Hu Jintao, reste très formelle. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean PIWNIK, « BANDUNG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bandung/