BAKFARK BALINT (1507 env.-1576)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Luthiste et compositeur, Bálint Bakfark est le premier musicien hongrois à accéder à la notoriété à travers toute l'Europe.

Né en 1506 ou en 1507, à Brassó (Kronstadt, en allemand), en Transylvanie (auj. Braşov, en Roumanie), Bálint Bakfark (ou Valentin Greff Bakfark) se forme à la cour du prince de Transylvanie János Zápolya (futur Jean Ier de Hongrie), qui l'anoblit en récompense des services rendus. Après la mort du roi Jean en 1540, Bakfark part pour la France, où il se met au service du cardinal François de Tournon, principal conseiller du roi François Ier. Il passe ensuite une partie de sa vie en tant que musicien de cour dans plusieurs pays d'Europe, notamment auprès du roi de Pologne Sigismond II Auguste.

Bálint Bakfark est l'un des plus célèbres luthistes de son temps ainsi qu'un compositeur remarquable. Son premier recueil de pièces pour luth est imprimé chez Jean Moderne, à Lyon, en 1553, sous le titre Intavolatura Valentini Bacfarc Transilvani Coronensi.... Cet ouvrage est suivi par un deuxième recueil imprimé en 1565 chez Lazar Andrisowycz à Cracovie, Bakfarci Valentini Greffi Pannonii Harmoniarum musicarum in usum testudinis factarum... Ses compositions pour luth, qui paraissent chez divers éditeurs à travers toute l'Europe, connaissent un grand succès. Bálint Bakfark contribue, par ces partitions et par sa virtuosité, à populariser la musique instrumentale. Ses œuvres et sa technique, strictement polyphoniques, contribuent par ailleurs à une profonde modification du style de la musique pour luth. En 1569, on le trouve au service de Jean II de Hongrie, en Transylvanie. Après la mort de ce dernier, en 1571, Bálint Bakfark s'établit à Padoue, en Italie, où il contracte la peste en 1576. Il brûle toutes ses pièces non publiées avant de mourir, le 13, ou le 15, ou le 22 août 1576, à Padoue.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BAKFARK BALINT (1507 env.-1576) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/balint-bakfark/