Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AU BORD DE L'EAU (SHUI HU ZHUAN), anonyme Fiche de lecture

Le Shui hu zhuan (littéralement Récit des bords de l'eau) s'inspire de toute une tradition orale riche et diversifiée, mais aussi de faits historiques puisque Song Jiang, héros du roman, fut en Chine un brigand qui sévit avec ses complices vers 1120. Au bord de l'eau, roman en quatre-vingt-douze chapitres, qui se distingue des versions antérieures par sa cohésion, aurait été composé dans la seconde moitié du xive siècle.

Un roman d'aventures

Au bord de l'eau, dont l'action se déroule au xiie siècle, met en scène cent huit brigands, qui ont coutume de se retrouver autour d'un lac leur servant de refuge. Plus que d'un roman suivi, il s'agit d'une succession d'épisodes plus ou moins indépendants, reliés entre eux par les retrouvailles des brigands dans leur repaire des monts Liang. « Pour ce qui est du lac du village de la Stèle-de-Pierre, il se trouve tout près du lac des Monts-Liang, et tout cela ne forme qu'une immense étendue d'eau, couverte à perte de vue de joncs et de roseaux, avec un labyrinthe de chenaux. À moins d'avoir une puissante armée et toute une flottille de bateaux, qui oserait s'aventurer dans un endroit pareil pour arrêter des bandits ? » Le début de l'œuvre relate la formation de la bande, qui comprend cent cinq hommes et trois femmes. Chacun est présenté selon un portrait social et psychologique. Puis se déroulent les épisodes de razzias, les attaques de bourgs, les tortueuses négociations avec les envoyés impériaux. La fin du roman est consacrée au ralliement de la bande aux autorités impériales, alors que se fait pressante la nécessité de défendre le pays contre les hordes d'envahisseurs. Au cours de quatre campagnes, une grande partie des brigands est décimée. L'œuvre s'achève avec le massacre des survivants, trahis par des ministres qui avaient dissimulé un moment leur désir de vengeance, et peuvent enfin l'assouvir.

Une suite au Bord de l'eau est rédigée au début de la dynastie Qing (1644-1911). Comprenant quarante épisodes nouveaux, elle débute à la mort de Song Jiang et relate comment les brigands survivants de sa bande se mettent au service des Song, et comment cette alliance échoue. Ils quittent alors l'Empire, et leur nouveau chef, Li Jun, devient souverain du Siam, où ils se sont installés.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur au lycée Jean-Monnet, Franconville

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • SHUI HU ZHUAN [CHOUEI HOU TCHOUAN]

    • Écrit par Robert RUHLMANN
    • 3 704 mots

    Le Shui hu zhuan, Récit des bords de l'eau, est l'un des chefs-d'œuvre de la littérature romanesque chinoise. Écrit au xive siècle, à partir de traditions orales des xiie et xiiie siècles, il a pour sujet les aventures de cent huit brigands dont il idéalise les motivations sans...

Voir aussi