ANNONCIATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Solennité des Églises chrétiennes, l’Annonciation commémore, le 25 mars, l’événement relaté par l’Évangile de Luc (chap. i, 26-38), moment où l’archange Gabriel annonce à la Vierge Marie qu’elle concevra un fils de l’Esprit saint et qu’elle l’appellera Jésus.

Annonciation, R. Campin

Annonciation, R. Campin

photographie

Robert Campin, «Annonciation», vers 1420. Huile sur bois, 76 cm × 70 cm. Museo del Prado, Madrid. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Les premières mentions authentiques de la fête de l’Annonciation, si l’on ne tient pas compte du Sacramentaire gélasien et du Sacramentaire grégorien, se trouvent dans les actes du Xe concile de Tolède (656) et du concile in Trullo (692).

Parce qu’elle porte une signification bien plus profonde que l’anecdote qu’elle relate, l’Annonciation a revêtu une importance particulière dans l’art et la décoration des églises du début de l’ère chrétienne et du Moyen Âge ainsi que dans l’art votif de la Renaissance et de la période baroque. Comme l’événement coïncide, selon la croyance chrétienne, avec l’incarnation du Christ, il annonce aussi la rédemption du monde.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ANNONCIATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/annonciation/