BROOKNER ANITA (1928-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historienne de l'art et romancière anglaise, Anita Brookner est passée maître dans l'art de décrire les caractères et les moindres détails. Elle est connue pour les protagonistes solitaires de ses romans, souvent des femmes d'âge mûr, qui ont l'impression d'avoir été trahies par la littérature, porteuse de rêves qui ne se réalisent pas.

Née le 16 juillet 1928 à Londres, Anita Brookner obtient son doctorat au Courtauld Institute of Art de Londres. Elle occupe ensuite plusieurs postes d'enseignement, devenant notamment la première femme titulaire de la chaire des beaux-arts à l'université de Cambridge. Elle signe à cette époque plusieurs livres de critique d'art, dont Jacques-Louis David (1967, paru sous le même titre en France), The Genius of the Future : Studies in French Art Criticism (1971) et Greuze : The Rise and Fall of an Eighteenth-Century Phenomenon (1972). Au début des années 1980, elle commence à se consacrer pleinement à l'écriture romanesque. Ses comédies de mœurs pleines d'esprit, qui évoquent celles de Jane Austen, se concentrent sur les expériences d'un petit groupe de personnes. Contrairement à ce maître du genre, Anita Brookner présente cependant la vie sous un jour terne dans ses œuvres de fiction. Elle traite en effet souvent de la solitude ressentie par des femmes d'âge moyen, cultivées, qui tombent amoureuses d'hommes qui ne leur conviennent pas et se sentent de plus en plus étrangères à la société. Auteur prolifique, Anita Brookner a notamment signé A Start in Life (1981, La Vie, quelque part), Providence (1982, paru sous le même titre en France), Look at Me (1983, Regardez-Moi) ou encore Hotel du Lac (1984, Hôtel du lac), récompensé par le Booker Prize. Latecomers (1988, La Porte de Brandebourg) relate la vie de deux Juifs allemands, devenus orphelins durant la Shoah, qui tentent de trouver leur place en Angleterre. Parmi les œuvres plus récentes, citons Brief Lives (1990, Julia et Moi), Fraud (1992, Impostures), Visitors (1997, Les Visiteurs de l'été), Undue Influence (1999, Une trop longue attente), The Bay of Angels (2001, Fêlures), The Next Big Thing (2002, Le Dernier Voyage), The Rules of Engagement (2003, Les Règles du consentement), Leaving Home (2005, Loin de soi), Strangers (2009, Étrangers), At the Hair'dressers (2011).

Anita Brookner

Anita Brookner

photographie

Comment trouver sa place et comment exister par rapport aux autres ? L'œuvre romanesque d'Anita Brookner ne cesse de reprendre ces thèmes, notamment à travers de beaux et sombres portraits de femmes solitaires. 

Crédits : Times Newspapers Ltd/ REX/ Shutterstock/ SIPA

Afficher

Anita Brookner meurt le 10 mars 2016.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BROOKNER ANITA - (1928-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anita-brookner/