FRANK ANDRE GUNDER (1929-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Économiste allemand. Réfugié sous le nazisme en Suisse puis aux États-Unis, docteur en économie (Chicago), professeur dans plusieurs universités américaines et européennes, Andre Gunder Frank se fait bientôt remarquer par son analyse insolite des causes du sous-développement. À Mexico, en 1972, au congrès du Conseil latino-américain des sciences sociales, il expose sa « théorie de la dépendance » : l'Amérique latine a été conçue par l'Occident, d'entrée de jeu, comme périphérie profitable pour les centres de production et d'échanges en train de se constituer sur chaque rive de l'Atlantique. Avec Amin, Emmanuel et Wallerstein (la « bande des quatre »), il publie La Crise, quelle crise ? (1982) et Le Grand Tumulte. Les mouvements sociaux dans l'économie-monde (1991). Ces ouvrages – et une quarantaine d'autres de sa signature – illustrent l'objectif de toute la vie de l'humanocentriste Frank : donner aux classes exploitées et aux peuples dominés les moyens de comprendre et d'agir.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FRANK ANDRE GUNDER - (1929-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-gunder-frank/