BONIFACE ANDRÉ (1934- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Trois-quarts centre, le rugbyman français André Boniface, né le 14 août 1934 à Montfort-en-Chalosse (Landes), forme, avec son frère Guy Boniface (1937-1968), un duo redoutable, sous les couleurs du Stade montois ou de l'équipe de France. Partisan du « rugby-champagne », André Boniface a souvent fait l'objet des critiques des sélectionneurs. Le 26 mars 1966 à Cardiff, il voit la passe que lui adresse Jean Gachassin interceptée par l'ailier Stuart Watkins qui va inscrire l'essai de la victoire galloise (9-8). Cette action provoque l'ire des sélectionneurs ; André Boniface ne portera plus jamais le maillot du XV de France, pour lequel il a honoré 48 sélections.

Le nom d’André Boniface est souvent évoqué avec nostalgie par les commentateurs sportifs, lorsque le jeu de l’équipe de France se montre trop étriqué. Il demeure le symbole du « rugby à la française » fait d’attaques et d’audaces, le rugby du Temps des Boni, selon le titre de l’ouvrage de Denis Lalanne (2001).

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BONIFACE ANDRÉ (1934- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-boniface/