QUIROT ANA FIDELIA (1963- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grâce à son immense courage, l'athlète cubaine Ana Fidelia Quirot se montre capable de faire face à un drame et de revenir au premier plan. Médaillée de bronze sur 800 mètres lors des jeux Olympiques de Barcelone en 1992, alors que la Néerlandaise Ellen Van Langen est couronnée, Ana Fidelia Quirot est victime en 1993 d'un accident qui la laisse grièvement brûlée et lui fait perdre l'enfant qu'elle portait. En 1995, elle parvient à devenir championne du monde puis, en 1996 à Atlanta, elle obtient la médaille d'argent olympique, devancée par la Russe Svetlana Masterkova. En 1997, elle est de nouveau championne du monde.

—  Pierre LAGRUE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « QUIROT ANA FIDELIA (1963- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ana-fidelia-quirot/