MUMMERY ALBERT FREDERICK (1855-1895)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'alpiniste anglais Albert Frederick Mummery conquit plusieurs pics alpins, dont la dent du Requin, l'aiguille du Grépon et l'arête de Zmutt, sur le mont Cervin. Mummery développa une conception résolument sportive de l'alpinisme, en se déclarant notamment « prêt à grimper sans regarder le paysage ». L'ouvrage qu'il publia en 1895, My Climbs in the Alps and Caucasus (Mes Escalades dans les Alpes et le Caucase), fit date dans l'histoire de l'alpinisme.

Né le 10 septembre 1855 à Douvres, dans le Kent, Albert Frederick Mummery, enfant chétif, surmonte ses difficultés physiques et sa myopie et deviendra un grimpeur audacieux. Il découvre l'escalade à l'âge de seize ans et, en 1879, il part avec un guide, Alexander Burgener, pour faire sa première ascension du col du Lion. Mummery se lance dans les expéditions sans guide à partir de 1885 ; en 1892, il mène une équipe de quatre alpinistes au sommet de l'aiguille du Grépon, dont l'ascension était jusque-là jugée impossible. Il disparaît le 24 août 1895 alors qu'il tente l'ascension du Nanga Parbat (8 125 m), sommet de l'Himalaya situé dans l'ouest du Cachemire, en Inde. Il aurait été emporté, avec ses compagnons sherpas, par une avalanche.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MUMMERY ALBERT FREDERICK - (1855-1895) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-frederick-mummery/