BULLOCK ALAN (1914-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien britannique. Issu d'une famille pauvre, Alan Bullock entreprend des études d'histoire, interrompues par la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il travaille à la B.B.C. De retour à l'université d'Oxford en 1945, il est nommé professeur. Sa biographie sur Adolph Hitler, Hitler : étude d'une tyrannie (1952), la toute première sur ce personnage, devient un ouvrage de référence. Il fonde en 1960, dans l'enceinte d'Oxford, le collège Sainte-Catherine, où l'on enseigne à la fois les sciences et les lettres. Il est nommé vice-recteur d'Oxford en 1969 et est fait chevalier (lord Bullock of Leafield) en 1972. Président de la Tate Gallery (1973-1980), il exerce également comme journaliste puis directeur de l'hebdomadaire The Observer (1977-1981). Après avoir publié une biographie en trois volumes sur Ernest Bevin (1960-1983), il revient à son sujet de prédilection, avec Hitler et Staline, des vies parallèles (1991).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BULLOCK ALAN - (1914-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alan-bullock/