CALMAT ALAIN (1940- )

Né le 31 août 1940 à Paris, chirurgien, ministre, Alain Calmat fut avant tout l'un des plus brillants patineurs artistiques français. Il connut l’honneur d’embraser la vasque olympique à l’occasion de Jeux d’hiver de Grenoble, en 1968.

Entraîné par Jacqueline Vaudecrane, tout comme Alain Giletti – cinq fois champion d'Europe et champion du monde en 1960 –, Alain Calmat est champion d'Europe de patinage artistique en 1962, 1963 et 1964. Médaillé d'argent lors des jeux Olympiques d'Innsbruck en 1964, battu par l'Allemand Manfred Schnelldorfer, il devient champion du monde en 1965. Ayant su mener de front études et sport de haut niveau, il arrête alors la compétition pour se consacrer à sa profession de chirurgien. En juillet 1984, il est nommé ministre délégué à la Jeunesse et aux Sports dans le gouvernement formé par Laurent Fabius, fonction qu'il exercera jusqu'en 1986. Élu maire de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), il fut réélu en 2001 et en 2008.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Les derniers événements

19-23 juillet 1984 • FranceAnnonce de la composition du gouvernement Fabius

au gouvernement : Alain Calmat, ancien champion de patinage artistique, est nommé ministre délégué à la Jeunesse et aux Sports ; Haroun Tazieff, vulcanologue, devient secrétaire d'État chargé de la Prévention des risques naturels et technologiques majeurs. Deux députés socialistes, Martin Malvy et Jean-Marie Bockel, et le président du Mouvement des radicaux de gauche, Jean-Michel Baylet, deviennent secrétaires d'État.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « CALMAT ALAIN (1940- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-calmat/