SAYYID AḤMAD LUTFI AL- (1872-1963)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Journaliste, homme politique et penseur égyptien. Appartenant à une famille de notables terriens, Aḥmad Lutfi al-Sayyid fait des études de droit à l'École khédiviale du Caire (1889-1894). Un moment tenté par le naissant mouvement d'opposition dirigé contre les occupants anglais par Muṣṭafā Kāmil, il rallie bientôt la voie réformiste du Shaykh Muḥammad ‘Abduh. En 1907, il fonde un quotidien, al-Jarîda, et un parti qui expriment les positions d'un groupe important de notables et de quelques intellectuels disciples d'‘Abduh. Il a pour devise celle de la « révolution » d'‘Arābī pacha, « l'Égypte aux Égyptiens », s'opposant ainsi à l'ottomanisme, au panislamisme, ainsi qu'à l'accaparement des postes par les étrangers. Il apparaît cependant comme un modéré prêt à collaborer avec les Anglais pour préparer le pays à l'indépendance ; il définit la doctrine de l'« égyptianité » (al-misriyya), qui devait devenir un peu plus tard celle même du nationalisme égyptien. Il sera surnommé le « maître de la génération », c'est-à-dire celui des écrivains et des hommes politiques dont l'activité s'épanouit entre les deux guerres, tels que Sa‘ad Zaghlūl, ‘Abd al-Khāliq Sarwat, Tala‘at Harb, Mustafa ‘Abd al-Rāziq, al-‘Aqqād et Taha Ḥusayn. En 1919, il fait partie de la délégation (wafd) qui réclame en vain en Europe l'application à l'Égypte des principes énoncés dans les « quatorze points » de Wilson. Mais, ensuite, répugnant aux conflits partisans de la vie politique, il se consacre à la direction de l'université fondée par le roi Fu'ād en 1926 et en défend avec vigueur le caractère libéral contre les empiétements du pouvoir. Élu en 1940, membre de l'Académie de langue arabe du Caire, il en assure la présidence jusqu'à sa mort.

—  Gilbert DELANQUE

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, ancien membre scientifique de l'Institut français d'archéologie orientale du Caire, chargé d'enseignement à l'Institut de linguistique générale et d'études orientales et slaves de l'université de Provence

Classification

Pour citer l’article

Gilbert DELANQUE, « SAYYID AḤMAD LUTFI AL- - (1872-1963) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmad-lutfi-al-sayyid/