CZARTORYSKI ADAM JERZY (1770-1861)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'Adam Kazimierz et d'Isabelle née Flemming, prince et diplomate, Adam Jerzy Czartoryski est un éminent homme d'État polonais. Après avoir terminé ses études en France et en Angleterre, il prit part, en 1792, à la lutte de la nation polonaise contre les Russes. Après le troisième partage de la Pologne (1795), il se rendit à Saint-Pétersbourg où il devint l'ami et le conseiller du grand-duc Alexandre qui, dès son avènement en 1801, le nomma adjoint au ministère des Affaires étrangères et curateur des établissements scolaires de la Lituanie et de la Russie blanche. Le prince Adam Jerzy rêvait de reconstituer la Pologne sous le sceptre du tsar mais, lorsque Alexandre Ier s'allia à la Prusse en 1807, il démissionna. Il conserva cependant la faveur de l'empereur qui, à l'issue de la campagne de Russie, en 1815, le nomma sénateur du royaume de Pologne (constitué avec le reste du duché de Varsovie) et curateur de l'université de Vilno. Il fut démis de ses fonctions en 1821 et se retira dans son domaine de Puławy. Après la mort d'Alexandre Ier (1825), le frère de celui-ci, Nicolas Ier, voulut restreindre les libertés des Polonais. Une insurrection générale éclata dans le royaume en 1831. La diète du 25 janvier proclama la déchéance du tsar. Le prince Adam Jerzy, élu président du gouvernement national institué par la diète, décida de proposer la couronne de Pologne à la maison de Habsbourg. Mais sa proposition fut repoussée par Metternich. La révolution de 1831 écrasée, Nicolas Ier prescrivit une répression impitoyable. Le prince Adam Jerzy, exclu de l'amnistie et privé de ses biens, se réfugia en France où, installé dans sa résidence de l'hôtel Lambert, il devint le chef du Parti conservateur de l'émigration polonaise. Son programme politique prévoyait une amélioration progressive du sort des paysans en vue de leur adhésion à une future insurrection nationale. Il essaya de lier les intérêts de son pays à ceux des puissances liguées contre la Russie en espérant qu'une nouvelle guerre européenne rendrait son indépendance à la Pologne. Il a laissé les Mémoires du prince Adam Czartoryski et sa correspondance avec l'empereur Alexandre (1887), écrits en français.

—  Zofia BOBOWICZ-POTOCKA

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CZARTORYSKI ADAM JERZY (1770-1861)  » est également traité dans :

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 180 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les révolutions romantiques (1815-1864) »  : […] L'économie du royaume se développa rapidement après 1815 : mesures de protection douanière, ouverture de la Banque de Pologne, progrès agronomique et essor des cultures nouvelles (betterave à sucre), exploitation du charbon de Dabrowa, usines métallurgiques fondées par l'industriel belge J. Cockerill, entreprises textiles à Łódý et ̣Zyrardów (du no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_37056

Pour citer l’article

Zofia BOBOWICZ-POTOCKA, « CZARTORYSKI ADAM JERZY - (1770-1861) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-jerzy-czartoryski/