ABIDINE ABIDINE DINO dit (1913-1993)

Le peintre turc Abidine s'est éteint à Paris le 7 décembre 1993, à l'âge de quatre-vingts ans. Il a mené une carrière internationale, exposant ses œuvres depuis 1947 non seulement en Turquie et en France, mais aussi aux États-Unis, en Europe et en Russie. Son goût de la recherche créative, sa passion pour la vie et un travail soutenu l'ont amené à varier sans cesse ses techniques, de la plume à la sépia, du dessin à la peinture, de l'aquarelle au pochoir et même à la sculpture. Abidine revendiquait dans son art l'influence de la calligraphie orientale, comme en témoigne le tracé de sa signature. Il a illustré les œuvres de Nazim Hikmet, de Yachar Kemal, de Guillevic, d'Adonis. Il dessinait ou peignait des figures oniriques à la limite de l'abstraction, où peuvent se lire l'ambiguïté du réel et la quête métaphysique d'un autre lieu : mains aux doigts enlacés, îles suspendues, nus en forme de fleurs ou de mondes tournants, fenêtres cosmiques, foules indistinctes, ou encore spectre de la mort nucléaire.

Abidine réunissait en lui tout un faisceau de contrastes dont il jouait et s'amusait. Né à Istanbul dans une famille ottomane de grande aristocratie, il a commencé sa vie dans l'opulence, entre sa ville natale, Paris et la Suisse ; sa gouvernante lui a appris un français parfait aux formules adéquates, dont le charme et la pureté transparaissent dans ses textes. La ruine de sa famille l'oblige à gagner sa vie dès l'âge de quinze ans, et il propose ses caricatures dans le quartier des imprimeries de la Sublime-Porte, à Istanbul. En 1933, il fonde le premier groupe de peintres d'avant-garde en Turquie ; invité en 1934 à Leningrad, il travaille et se lie avec Eisenstein, Isaac Babel, Meyerhold ; un bref passage en 1938 à Paris lui fait connaître Tristan Tzara, Picasso et Gertrude Stein. Il doit alors rentrer en Turquie ; mais ses prises de position marxistes lui valent l'exil. De 1941 à 1947, il est envoyé en résidence surveillée à Adana. C'est là qu'il épouse en 1943 Guzi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-XII-Val-de-Marne

Classification

Pour citer l’article

Michèle AQUIEN, « ABIDINE ABIDINE DINO dit (1913-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abidine/