199647e Championnat du monde de formule 1

Attribution des points lors des grands prix

10, 6, 4, 3, 2 et 1 (tous les résultats sont retenus)

Classement finalPilotes

1. Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault), 97 points 2. Jacques Villeneuve (Canada, Williams-Renault), 78 points 3. Michael Schumacher (Allemagne, Ferrari), 59 points

Constructeurs

1. Williams-Renault, 175 points 2. Ferrari, 70 points 3. Benetton-Renault, 68 points

Les vainqueurs des grands prixGrand Prix d'Australie

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix du Brésil

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix d'Argentine

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix d'Europe

Jacques Villeneuve (Canada, Williams-Renault)

Grand Prix de Saint-Marin

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix de Monaco

Olivier Panis (France, Ligier-Mugen-Honda)

Grand Prix d'Espagne

Michael Schumacher (Allemagne, Ferrari)

Grand Prix du Canada

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix de France

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix de Grande-Bretagne

Jacques Villeneuve (Canada, Williams-Renault)

Grand Prix d'Allemagne

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix de Hongrie

Jacques Villeneuve (Canada, Williams-Renault)

Grand Prix de Belgique

Michael Schumacher (Allemagne, Ferrari)

Grand Prix d'Italie

Michael Schumacher (Allemagne, Ferrari)

Grand Prix du Portugal

Jacques Villeneuve (Canada, Williams-Renault)

Grand Prix du Japon

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Temps forts

L'Allemand Michael Schumacher a rejoint la Scuderia Ferrari. Mais la monoplace rouge, désormais équipée d'un moteur V10 qui remplace le traditionnel V12, a grand besoin de développements et d'études avant d'être réellement compétitive. Pour le titre mondial, les Williams-Renault demeurent donc les mieux armées. Le Britannique Damon Hill est associé à un nouveau coéquipier, le Canadien Jacques Villeneuve.

Williams-Renault domine nettement le début de la saison : Damon Hill s'octroie quatre succès, Jacques Villeneuve, un. La sixième épreuve de la saison, le Grand Prix de Monaco disputé le 19 mai, connaît un dénouement insolite : seules quatre monoplaces terminent la course et le Français Olivier Panis offre à Ligier un succès inespéré.

Damon Hill va s'octroyer quatre nouvelles victoires, s'adjugeant de manière indiscutable le titre mondial. Mais Michael Schumacher a remporté trois courses, dont le Grand Prix d'Italie le 8 septembre à Monza, pour la plus grande joie des tifosi. Ferrari reprend des couleurs.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « 1996 - 47e Championnat du monde de formule 1 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1996-47e-championnat-du-monde-de-formule-1/