19383e Coupe du monde de football

La IIIe Coupe du monde commence en fait à Berlin, le 15 août 1936, lorsque le congrès de la F.I.F.A., auquel sont représentés quarante des cinquante-quatre pays affiliés, réuni au Kroll Opera à la veille de la clôture des Jeux, accepte le vote qui par dix-neuf voix contre trois à l'Argentine – laquelle revendiquait l'alternance avec l'Europe – et une à l'Allemagne – qui s'était pourtant désistée, car elle visait... 1942 – confie son organisation à la France. L'horizon s'assombrit : l'Espagne est en guerre civile depuis deux ans, l'Anschluss vient de marquer ipso facto la fin du Wunderteam autrichien absorbé au sein de la formation allemande. L'Angleterre est toujours rétive, l'Uruguay et l'Argentine ne se déplacent pas. Bref, des vingt-sept nations initialement inscrites, la phase éliminatoire en a qualifié quinze pour les deux semaines décisives, du 4 au 19 juin.

Les vingt-deux Français choisis par Gaston Barreau sont préparés sur le plan physique par Maurice Cottenet, tandis que Victor Mestre est aux petits soins pour eux depuis le 20 mai à l'hôtel du Grand Cerf en bordure de la forêt de Chantilly. Le samedi 4 juin, la Suisse et l'Allemagne, au Parc des Princes, ne peuvent se départager (1-1 après prolongation) ; il faudra une seconde rencontre pour que, sous l'impulsion de l'arrière Minelli et des attaquants Bickel et “Trello” Abegglen – bien connu des admirateurs du F.C. Sochaux, auteur du but du premier match et de deux autres cette fois-ci –, les Suisses éliminent (4-2) les hommes d'un nouvel entraîneur, Sepp Herberger, qui ont mal assimilé le charme viennois ; deux matchs seront également nécessaires aux étonnants Cubains, qui sortent les Roumains à Toulouse (3-3, puis 2-1) ; au Havre, les Tchécoslovaques auront besoin de la prolongation pour battre les Néerlandais (0-0 à la fin du temps réglementaire, 3-0 finalement) ; la prolongation sera également nécessaire au Brésil, qui révèle à Strasbourg son “Diamant noir”, Leonidas da Silva (4 buts), plus que la sûre [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : écrivain, directeur du Musée du sport français, membre de l'Académie internationale olympique

Classification

Pour citer l’article

Jean DURRY, « 1938 - 3e Coupe du monde de football », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1938-3e-coupe-du-monde-de-football/