TURKMÉNISTAN, chronologie contemporaine

 

2017

12 février 2017
Turkménistan. Réélection du président Gourbangouly Berdymoukhamedov.

Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov est réélu pour un troisième mandat à la tête de l’État par 97,7 p. 100 des suffrages. Le taux de participation est de 97,3 p. 100. En septembre 2016, une modification constitutionnelle avait supprimé la limitation du nombre de mandats et la limite d’âge pour se présenter, et porté la durée du mandat présidentiel de cinq à sept ans. […] Lire la suite

2013

15 décembre 2013
Turkménistan. Premières élections législatives pluralistes.

Le 15, le Parti démocratique du président Gourbangouly Berdymoukhammedov, seul parti représenté au Parlement jusqu'à cette date, remporte 47 sièges sur 125 aux élections législatives. Le Parti des industriels et des entrepreneurs, fondé en août 2012, qui soutient également le chef de l'État, a 14 élus. Il s'agit du premier scrutin à caractère pluraliste organisé dans le pays depuis l'adoption de l […] Lire la suite

2012

12 février 2012
Turkménistan. Réélection du président Gourbangouly Berdymoukhammedov.

Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov est réélu à la tête de l'État avec 97,1 p. 100 des suffrages, en l'absence de véritable challenger. L'Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe avait renoncé à envoyer des observateurs. Gourbangouly Berdymoukhamedov dirige le pays depuis le décès du président à vie Saparmourad Niazov, en décembre 2006.  […] Lire la suite

2009

14 décembre 2009
Turkménistan – Chine. Inauguration d'un gazoduc entre le Turkménistan et la Chine.

Le président chinois Hu Jintao, en visite officielle en Asie centrale depuis deux jours, inaugure, aux côtés de ses homologues turkmène, ouzbek et kazakh, un gazoduc de 1 800 kilomètres qui part du Turkménistan, traverse l'Ouzbékistan et le Kazakhstan et arrive dans la région chinoise du Xinjiang, où il sera connecté au réseau national pour acheminer le gaz turkmène jusqu'à Shanghai. Commencée seu […] Lire la suite

2007

11 février 2007
Turkménistan. Élection de Gourbangouly Berdymoukhamedov à la présidence.

Le 11, Gourbangouly Berdymoukhamedov, chef de l'État par intérim depuis la mort du « président à vie » Saparmourad Niazov en décembre 2006, remporte l'élection présidentielle avec 89,2 p. 100 des suffrages. Il était opposé à cinq candidats également membres du Parti démocratique, le parti unique issu de l'ancien Parti communiste. L'opposition en exil n'était pas autorisée à participer au scrutin.  […] Lire la suite

2006

21-26 décembre 2006
Turkménistan. Décès du président Saparmourad Niazov.

Le 21, le président Saparmourad Niazov meurt. Ancien secrétaire général du Parti communiste turkmène, à la tête du pays depuis décembre 1985, il s'était proclamé « président à vie » en décembre 1999. Le président du Parlement Ovezgeldy Ataev, qui aurait dû assurer la présidence par intérim, est arrêté. Vice-Premier ministre depuis 2001, Gourbangouly Berdymoukhammedov est nommé président par intéri […] Lire la suite

2005

7 avril 2005
Turkménistan. Fixation du calendrier électoral.

Lors d'une réunion du Conseil du peuple, le président Saparmourad Niazov, désigné président à vie en 1999, fixe les dates des prochaines élections locales (en 2006), régionales (en 2007), législatives (en 2008) et présidentielle (en 2009) et évoque son éventuelle succession. […] Lire la suite

2004

9 décembre 2004
Turkménistan. Élections législatives sans opposition.

Le scrutin législatif aboutit à l'élection de 50 députés appartenant tous au parti du président Niazov, le Parti démocratique du Turkménistan, seule formation autorisée à présenter des candidats. Aucun observateur étranger n'est présent. Les sites Internet de l’opposition basés à l’étranger qualifient le scrutin de « farce » électorale. […] Lire la suite

1995

12 juillet 1995
Turkménistan. Manifestation antigouvernementale.

À Achgabat, des manifestants qui protestent contre la chute du niveau de vie réclament une élection présidentielle anticipée. Le président Saparmourad Niazov réagit en alternant les renvois de ministres et les procès d'opposants. […] Lire la suite

1994

25-29 avril 1994
France – Ouzbékistan – Turkménistan. Voyage officiel du président François Mitterrand en Asie centrale.

Du 25 au 29, François Mitterrand effectue le premier voyage officiel d'un chef d'État occidental en Ouzbékistan et au Turkménistan. Tous deux dirigés par d'anciens secrétaires généraux de partis communistes locaux, l'Ouzbek Islam Karimov et le Turkmène Saparmourad Niazov, ces pays se distinguent au sein de la C.E.I. par leurs régimes peu démocratiques. Sans manquer de promouvoir les principes des  […] Lire la suite

15 janvier 1994
Turkménistan. Référendum sur le mandat présidentiel.

Les électeurs approuvent par référendum, à 99,99 p. 100, le prolongement du mandat de Saparmourad Niazov jusqu'en 2002.  […] Lire la suite

1993

4 janvier 1993
Communauté des États indépendants. Ébauche d'un regroupement régional entre cinq républiques d'Asie centrale.

À l'initiative du président ouzbek Islam Karimov, les chefs d'État de quatre républiques d'Asie centrale de l'ex-U.R.S.S. – Kirghizistan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan – auxquels se joint Noursoultan Nazarbaïev, président du Kazakhstan, se réunissent à Tachkent, capitale ouzbèke. Tout en réaffirmant leur appartenance à la Communauté des États indépendants (C.E.I.) et leur volonté de dév […] Lire la suite

1992

21 juin 1992
Turkménistan. Réélection du président Saparmourad Niazov.

Saparmourad Niazov, ancien premier secrétaire du Parti communiste local et président depuis octobre 1990, candidat unique, est réélu président de la République avec 99,5 p. 100 des suffrages. […] Lire la suite

6-25 mai 1992
Communauté des États indépendants. Apparition de nouvelles structures militaires.

Le 6, le commandement militaire unifié de la Communauté des États indépendants (C.E.I.) annonce que les armes nucléaires tactiques basées dans les républiques de l'ex-U.R.S.S. ont toutes été rassemblées en Russie, en avance sur le calendrier présenté en janvier.Le 7, après la mise en place d'armées nationales dans la plupart des anciennes républiques soviétiques, le président Boris Eltsine signe l […] Lire la suite

1991

3-30 décembre 1991
U.R.S.S. Disparition de l'U.R.S.S. et démission de Mikhaïl Gorbatchev après la création de la C.E.I.

Le 3, Mikhaïl Gorbatchev met en garde contre la « désintégration » qui menace le pays, insistant sur l'urgence de la signature du traité de l'Union.Le 8, Boris Eltsine, Stanislas Chouchkevitch et Leonid Kravtchouk, présidents des républiques de Russie, de Biélorussie et d'Ukraine, se réunissent près de Minsk (Biélorussie) et « constatent » que l'Union soviétique « n'existe plus ». Ils signent un a […] Lire la suite

27 octobre 1991
Turkménistan. Proclamation d’indépendance du Turkménistan.

Le Parlement du Turkménistan proclame officiellement l’indépendance de la république. La république socialiste soviétique du Turkménistan avait proclamé sa souveraineté le 23 août 1990. […] Lire la suite

5-27 octobre 1991
U.R.S.S. Mise en place de la démocratie dans les républiques indépendantes.

Le 5, les troupes gouvernementales géorgiennes tirent sur les opposants au président Zviad Gamsakhourdia, qui dénoncent ses méthodes autoritaires de gouvernement. Après l'évacuation des gardes nationaux rebelles, alliés de l'opposition démocratique, les forces gouvernementales reprennent le contrôle du centre de la capitale, Tbilissi, et de l'immeuble de la radiotélévision, occupé depuis plusieurs […] Lire la suite

1990

4-24 août 1990
U.R.S.S. Proclamation de souveraineté de l'Arménie, du Turkménistan et du Tadjikistan.

Le 4, Levon Ter-Petrossian, un des dirigeants du Mouvement national arménien (M.N.A.), qui fut emprisonné quelques mois à Moscou en 1989, est élu président du Parlement arménien par cent quarante voix contre soixante-seize à Vladimir Movsessian, premier secrétaire du P.C. arménien. Le nouvel élu tient aussitôt des propos modérés, affirmant chercher un terrain d'entente avec Moscou sur l'épineuse q […] Lire la suite

— Universalis