SOUDAN DU SUD, chronologie contemporaine

 

2017

20 février 2017
Soudan du Sud. Situation de famine déclarée.

Le gouvernement déclare l’état de famine dans l’État d’Unité, dans le nord du pays, conséquence de la guerre civile qui secoue le pays depuis décembre 2013. Cent mille personnes sont directement menacées, selon les agences de l’ONU. Quatre millions neuf cent mille personnes ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence. La famine menace d’autres États de l’Afrique de l’Est où vingt millions de perso […] Lire la suite

2016

8-25 juillet 2016
Soudan du Sud. Affrontements entre les forces du président Salva Kiir Mayardit et celles du vice-président Riek Machar.

Le 8, à Djouba, de violents combats éclatent entre Armée populaire de libération du Soudan (APLS) fidèle au président Salva Kiir Mayardit, majoritairement composée de soldats de l’ethnie dinka, et la APLS-IO (APLS en opposition) qui soutient le vice-président Riek Machar, membre de l’ethnie nuer. Entré en rébellion en décembre 2013, ce dernier était revenu à Djouba avec ses troupes en avril, en ap […] Lire la suite

26 avril 2016
Soudan du Sud. Retour du vice-président Riek Machar.

L’ancien vice-président Riek Machar, qui avait, en décembre 2013, pris la tête d’une rébellion contre le président Salva Kiir Mayardit à la suite de son éviction du pouvoir, fait son retour à Djouba comme le prévoyait l’accord de paix conclu en août 2015. Il prête aussitôt serment comme nouveau vice-président, exhortant ses compatriotes à la « réconciliation ».  […] Lire la suite

2015

17-26 août 2015
Soudan du Sud. Signature d’un accord de paix.

Le 17, l’ancien vice-président Riek Machar, chef de la rébellion contre le régime du président Salva Kiir Mayardit, signe l’accord de paix établi sous l’égide de médiateurs régionaux, qui prévoit un cessez-le-feu et un partage du pouvoir. Un poste de vice-président doit ainsi être attribué aux rebelles durant une période transitoire, et ceux-ci doivent obtenir la majorité des postes ministériels d […] Lire la suite

2014

15-17 avril 2014
Soudan du Sud. Poursuite des massacres ethniques.

Le 15, les rebelles de l'ethnie nuer, partisans de l'ancien vice-président Riek Machar, reprennent la ville stratégique de Bentiu, située dans la région pétrolière du nord du pays, faisant des centaines de morts parmi les civils de l'ethnie dinka fidèles au président Salva Kiir Mayardit. Les rebelles avaient déjà conquis la ville en décembre 2013 – date de la reprise des combats dans le pays –, av […] Lire la suite

18-23 janvier 2014
Soudan du Sud. Signature d'un accord de cessez-le-feu.

Le 18, l'armée, fortement soutenue par des forces ougandaises, reprend le contrôle de la ville stratégique de Bor. Des combats meurtriers opposent depuis décembre 2013 les forces loyalistes fidèles au président Salva Kiir Mayardit aux mutins de l'ethnie nuer partisans de l'ancien vice-président Riek Machar. Des enquêteurs de l'O.N.U. envoyés sur place font état de nombreuses atteintes aux droits d […] Lire la suite

2013

14-19 décembre 2013
Soudan du Sud. Affrontements meurtriers entre l'armée et des rebelles.

Le 14, le congrès du Mouvement populaire de libération du Soudan (S.P.L.M.), au pouvoir, adopte des mesures renforçant les pouvoirs du président Salva Kiir Mayardit. Cette reprise en main, qui fait suite à la dissolution du gouvernement en juillet, se fait aux dépens de la vieille garde du S.P.L.M., partisane d'une ligne dure à l'égard du Soudan lors de la guerre ayant abouti à l'indépendance du p […] Lire la suite

2012

10-20 avril 2012
Soudan – Soudan du Sud. Affrontement militaire à la frontière.

Le 10, les forces du Soudan du Sud affrontent l'armée soudanaise et occupent la région pétrolière frontalière d'Higlig. Elles interrompent la production de brut, privant Khartoum de sa principale source de revenus pour une longue durée. Il s'agit du plus grave incident militaire entre les deux pays depuis l'indépendance du Soudan du Sud, en juillet 2011. Des litiges liés à la répartition des resso […] Lire la suite

2011

9-18 juillet 2011
Soudan du Sud. Accession à l'indépendance.

Le 9, l'indépendance du Soudan du Sud est célébrée à Djouba, capitale du nouvel État. Lors de l'indépendance du Soudan, en 1956, le Nord musulman avait tenté d'imposer sa suprématie au Sud animiste et chrétien. Une première guerre civile a opposé les deux régions jusqu'en 1972. L'instauration de la charia dans tout le pays en 1983 a entraîné une nouvelle guerre opposant le pouvoir de Khartoum à l' […] Lire la suite

9 janvier-7 février 2011
Soudan. Référendum d'autodétermination dans le Sud.

Le 9 débutent les opérations de vote pour le référendum d'autodétermination dans le sud du pays. Ce scrutin intervient après des décennies de guerre entre le Nord et le Sud, qui ont fait quelque deux millions de morts, en application de l'accord de paix conclu en janvier 2005 entre le président Omar el-Béchir et les rebelles indépendantistes dirigés par John Garang. Les 10 et 11, des affrontements […] Lire la suite

2009

13-29 décembre 2009
Soudan. Adoption d'une loi pour organiser le référendum d'autodétermination du Sud-Soudan.

Le 13, après plusieurs mois de négociations, Khartoum et l'ancienne rébellion sudiste signent un accord pour mettre en œuvre des réformes avant les élections législatives d'avril 2010 et le référendum d'autodétermination du Sud-Soudan, prévu pour janvier 2011. Le principe de cette consultation populaire est inclus dans l'Accord de paix global signé en 2005 par le gouvernement central de Khartoum e […] Lire la suite

2005

1er-11 août 2005
Soudan. Violences meurtrières après la mort du vice-président John Garang.

Le 1er, des émeutes meurtrières éclatent à Khartoum, après l'annonce de la mort du vice-président John Garang dans un accident d'hélicoptère survenu la veille dans le sud du pays. L'ancien chef de l'Armée populaire de libération du Soudan (A.P.L.S.) avait été nommé à ce poste le 9 juillet, en application de l'accord de paix conclu le 9 janvier entre le gouvernement et les re […] Lire la suite

9-31 janvier 2005
Soudan. Signature de l'accord de paix dans le Sud et rapport de l'O.N.U. sur le Darfour.

Le 9, au terme de négociations ouvertes en 2002, le gouvernement soudanais et la rébellion sudiste de l'Armée populaire de libération du Soudan (A.P.L.S.) signent un accord de paix, au Kenya, en présence d'une dizaine de chefs d'État et de gouvernement africains, du secrétaire d'État américain Colin Powell, ainsi que de milliers de personnes réunies dans le stade de Nairobi. Le conflit, ouvert dep […] Lire la suite

2004

31 décembre 2004
Soudan. Conclusion d'un accord de paix dans le Sud.

Le vice-président Ali Osman Taha et le chef de l'Armée populaire de libération du Soudan (S.P.L.A.), le général John Garang, signent, au Kenya, un accord de cessez-le-feu permanent qui doit mettre fin au plus vieux conflit africain. Ce dernier, qui oppose le Nord arabe et musulman au Sud animiste et chrétien, dure depuis l'indépendance du pays en 1956, avec une parenthèse entre 1972 et 1983. Depui […] Lire la suite

26-28 mai 2004
Soudan. Accords entre le gouvernement et les rébellions du Sud et du Darfour.

Le 26, le gouvernement et la rébellion sudiste de l'Armée populaire de libération du Soudan dirigée par John Garang concluent à Naivasha (Kenya) un accord qui doit permettre le retour de la paix dans le sud du pays. Engagé en 1983, le conflit politique, ethnique et religieux qui oppose le Nord et le Sud a fait deux millions de morts et quatre millions de déplacés. La période transitoire de six ans […] Lire la suite

1997

13 janvier 1997
Soudan. Offensive conjointe de l'opposition sudiste et nordiste.

Réunies au sein de l'Alliance nationale démocratique, la guérilla sécessionniste chrétienne et animiste sudiste, dont les bases arrière se situent en Éthiopie, et l'opposition armée musulmane nordiste, qui agit à partir de l'Érythrée, lancent pour la première fois une offensive conjointe dans le sud et dans le nord de la province du Nil Bleu. Jusque-là cantonnée dans le sud du pays, la rébellion a […] Lire la suite

— Universalis