SLOVÉNIE, chronologie contemporaine

 

2018

3 juin 2018
Slovénie. Élections législatives.

Le Parti démocratique slovène (conservateur) de l’ancien Premier ministre Janez Janša arrive en tête aux élections législatives avec 24,9 p. 100 des suffrages et 25 sièges sur 90, en léger progrès. Proche du Premier ministre hongrois Viktor Orbán, Janez Janša a fait campagne sur le thème de la menace migratoire. Sa condamnation pour corruption en avril 2014, qui lui avait valu quelques mois de pri […] Lire la suite

14-15 mars 2018
Slovénie. Démission du Premier ministre Miro Cerar.

Miro Cerar, Premier ministre depuis septembre 2014, annonce sa démission à la suite de l’annulation par la Cour constitutionnelle du référendum de septembre 2017 sur la construction d’infrastructures ferroviaires dans le grand port de Koper. La Cour relève le manque de neutralité du gouvernement dans le déroulement de la campagne. Cette décision intervient dans un contexte de tensions entre les tr […] Lire la suite

2017

12 novembre 2017
Slovénie. Élection de Borut Pahor à la présidence.

Le président sortant Borut Pahor l’emporte face à Marjan Šarec, au second tour de l’élection présidentielle, avec 52,9 p. 100 des suffrages. Le taux de participation – 41,8 p. 100 – est le plus bas pour ce type de scrutin depuis l’indépendance. […] Lire la suite

22 octobre 2017
Slovénie. Premier tour de l’élection présidentielle.

Le président sortant Borut Pahor, candidat indépendant issu des sociaux-démocrates, remporte le premier tour de l’élection présidentielle avec 47,2 p. 100 des suffrages. Il doit affronter au second tour, en novembre, le journaliste et ancien comédien Marjan Šarec, ex-membre de Slovénie positive (centre gauche), qui recueille 24,8 p. 100 des voix. L’eurodéputée Romana Tomc, candidate du Parti démoc […] Lire la suite

2014

13 juillet 2014
Slovénie. Victoire du Parti de Miro Cerar aux élections législatives.

Le Parti de Miro Cerar (S.M.C., centre gauche) remporte les élections législatives organisées à la suite de la démission, en mai, du gouvernement d'Alenka Bratušek. Le mois précédent, celle-ci avait été battue par Zoran Janković lors de l'élection à la présidence de son parti, Slovénie positive (centre gauche). Or les autres partis de la coalition avaient menacé de se retirer si Zoran Janković l'e […] Lire la suite

2013

25 juillet 2013
France – Slovénie. Visite officielle du président François Hollande en Slovénie.

François Hollande effectue la première visite d'un chef d'État français à Ljubljana depuis l'indépendance du pays en 1991. Convié par son homologue Borut Pahor à s'exprimer au sommet des pays des Balkans occidentaux, il réitère l'invitation faite à ceux-ci de rejoindre l'Union européenne, comme la Slovénie l'a fait en 2004 et la Croatie au début du mois de juillet.  […] Lire la suite

27 février 2013
Slovénie. Renversement du Premier ministre Janez Jansa.

Le Parlement adopte une motion de défiance à l'encontre du gouvernement conservateur de Janez Janša, en poste depuis février 2012. Impliqué dans une affaire de corruption, celui-ci avait perdu le soutien de trois partis de sa coalition: la Liste citoyenne, le Parti du peuple et le Parti démocrate des retraités slovènes. Le Parlement désigne la socialiste Alenka Bratusek pour succéder à Janez Janša […] Lire la suite

2012

2 décembre 2012
Slovénie. Élection de Borut Pahor à la présidence.

Le 2, l'ancien Premier ministre social-démocrate Borut Pahor est élu président, avec 67,4 p. 100 des suffrages, au second tour, face au président sortant Danilo Türk. Le taux de participation est de 42,4 p. 100. La fonction présidentielle est essentiellement honorifique en Slovénie.  […] Lire la suite

11 novembre 2012
Slovénie. Premier tour de l'élection présidentielle.

Le 11, l'ancien Premier ministre social-démocrate Borut Pahor remporte le premier tour de l'élection présidentielle, avec 39,9 p. 100 des suffrages. Il devance le président sortant Danilo Türk, candidat indépendant, qui obtient 35,9 p. 100 des voix, et qu'il devra affronter au second tour, en décembre. Milan Zver, candidat du Parti démocrate slovène (conservateur) du Premier ministre Janez Janša,  […] Lire la suite

14 février 2012
Union européenne. Dégradation de la note de six États de la zone euro.

L'agence de notation Moody's dégrade les notes de l'Italie, de l'Espagne, du Portugal, de la Slovénie, de la Slovaquie et de Malte. En revanche, elle maintient la note AAA de la France, tout en l'assortissant d'une perspective négative.  […] Lire la suite

13-30 janvier 2012
Union européenne. Dégradation de la note de neuf États de la zone euro.

Le 13, l'agence de notation Standard & Poor's dégrade la note de neuf États de la zone euro. La France et l'Autriche passent de AAA à AA+; la Slovénie de AA– à A+; l'Espagne de AA– à A; la Slovaquie de A+ à A; Malte de A à A–; l'Italie de A à BBB+; Chypre de BBB à BB+; le Portugal de BBB– à BB.Le 16, l'agence abaisse, en conséquence, la note du Fonds européen de stabilité financière (F.E.S.F.) de  […] Lire la suite

11-28 janvier 2012
Slovénie. Nomination de Janez Jansa au poste de Premier ministre.

Le 11, le Parlement rejette la nomination au poste de Premier ministre de Zoran Zankovic, le leader de Slovénie positive (centre gauche), formation arrivée en tête aux élections législatives de décembre 2011. Le 25, le président Danilo Türk nomme Janez Jansa au poste de Premier ministre. Le chef du Parti démocrate slovène a déjà occupé cette fonction de 2004 à 2008. Le 28, le Parlement investit Ja […] Lire la suite

2011

4 décembre 2011
Slovénie. Victoire du centre gauche aux élections législatives.

Le parti de centre gauche Slovénie positive (P.S.), fondé en octobre par le maire de Ljubljana Zoran Janković, crée la surprise en remportant les élections législatives anticipées organisées à la suite du renversement du gouvernement social-démocrate de Borut Pahor en septembre. P.S. remporte 28,5 p. 100 des suffrages et 28 sièges sur 90. Le Parti démocrate slovène (centre droit) de l'ancien Premi […] Lire la suite

2007

11 novembre 2007
Slovénie. Élection de l'opposant Danilo Türk à la présidence.

Le candidat de l'opposition de centre gauche Danilo Türk remporte le second tour de l'élection présidentielle avec 68,26 p. 100 des suffrages. Il était opposé à l'ancien Premier ministre de centre droit Alojz Peterle, qui était soutenu par le gouvernement de Janez Janša. Danilo Türk doit remplacer Janez Drnov̌sek. La participation a été de 56,78 p. 100. […] Lire la suite

2005

1er-20 février 2005
Slovénie – Espagne – Union européenne. Ratification du projet de traité constitutionnel par la Slovénie et l'Espagne.

Le 1er, le Parlement slovène ratifie le projet de traité constitutionnel européen. La Slovénie est le troisième pays à ratifier le texte par voie parlementaire après la Lituanie et la Hongrie, respectivement en novembre et décembre 2004.Le 20, les Espagnols approuvent par référendum consultatif le projet de traité constitutionnel européen par 76,7 p. 100 des voix. Le taux de […] Lire la suite

2004

1er mai 2004
Union européenne. Naissance de l'Europe des Vingt-Cinq.

Les chefs d'État et de gouvernement des pays de l'Union européenne participent, à Dublin, à la cérémonie marquant l'entrée officielle de dix nouveaux membres dans l'Union: Chypre, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie. Intervenant au terme d'un processus long de quinze ans, ce cinquième élargissement, sans précédent p […] Lire la suite

2003

16 avril 2003
Union européenne. Signature du traité d'adhésion des dix nouveaux membres.

Les chefs d'État et de gouvernement des Quinze, réunis à Athènes, signent le traité d'adhésion à l'Union européenne de l'Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Hongrie, de la Pologne, de la République tchèque, de la Slovaquie, de la Slovénie, de Chypre et de Malte. Décidées au sommet de Copenhague en décembre 2002, ces adhésions seront effectives le 1er mai 2004. Les […] Lire la suite

23 mars 2003
Slovénie. Référendum sur l'adhésion de la Slovénie à l'Union européenne et à l'O.T.A.N.

Le 23, les Slovènes approuvent par référendum l'adhésion prévue de leur pays à l'Union européenne – à 89,7 p. 100 – et à l'O.T.A.N. – à 66,1 p. 100. Le taux de participation est de 55 p. 100. […] Lire la suite

2002

1er décembre 2002
Slovénie. Élection de Janez Drnovsek à la présidence de la République.

Le Premier ministre Janez Drnovsek, également chef du parti de centre gauche majoritaire au Parlement, Démocratie libérale, remporte l'élection présidentielle avec 56 p. 100 des suffrages. Il était opposé au procureur de la République Barbara Brezigar. Il succédera au communiste réformateur Milan Kučan, considéré comme le père de l'indépendance, qui ne pouvait briguer un troisième mandat consécuti […] Lire la suite

21-22 novembre 2002
O.T.A.N. Admission de sept nouveaux membres dans l'O.T.A.N.

Les 21 et 22, le sommet des chefs d'État et de gouvernement des pays membres de l'O.T.A.N., réuni à Prague, accueille au sein de l'organisation sept nouveaux pays: l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Slovaquie, la Slovénie, la Roumanie et la Bulgarie. L'O.T.A.N. compte désormais vingt-six membres. Également candidates, l'Albanie et la Macédoine n'ont pas été retenues. Le président George W. Bu […] Lire la suite

1996

10 novembre 1996
Slovénie. Victoire du parti au pouvoir aux élections législatives.

Le Parti libéral démocrate (centre gauche) du Premier ministre Janez Drnovsek remporte les élections législatives, avec 27,1 p. 100 des suffrages (+ 3,8 p. 100 par rapport au scrutin de décembre 1992). Il était opposé à une coalition de droite baptisée Printemps slovène et menée par le Parti populaire, qui arrive en deuxième position. […] Lire la suite

17-19 mai 1996
Vatican – Slovénie. Visite du pape Jean-Paul II en Slovénie.

Du 17 au 19, le pape Jean-Paul II effectue sa première visite en Slovénie, dont le Vatican avait été le premier État à reconnaître la souveraineté – en même temps que celle de la Croatie –, en octobre 1992. Il y évoque le droit légitime à la défense de l'« identité nationale » en Europe et met en garde contre le « libéralisme sans frein, idéologie non moins dangereuse que l'idéologie totalitaire à […] Lire la suite

1992

6 décembre 1992
Slovénie. Reconduction des forces en place à l'issue des élections générales.

Les premières élections législatives depuis l'indépendance de l'ex-république yougoslave proclamée en juin 1991 sont marquées par la victoire du Parti libéral-démocrate (centre gauche) de Janez Drnovšek, Premier ministre depuis mai 1992, qui recueille 23,3 p. 100 des voix. Les chrétiens-démocrates obtiennent 14,5 p. 100 des suffrages, les ex-communistes de la Liste unie 13,6 p. 100, le Parti natio […] Lire la suite

1er-31 janvier 1992
Yougoslavie – Croatie. Tentative de l'O.N.U. pour imposer son plan de paix.

Le 1er, malgré la poursuite des combats en Croatie, l'envoyé spécial des Nations unies, Cyrus Vance, obtient l'accord de la Serbie et de la Croatie sur le plan de paix de l'O.N.U. Celui-ci prévoit le retrait de l'armée fédérale de Croatie et l'envoi de casques bleus en Slavonie et dans la Krajina, région croate à majorité serbe, après l'établissement d'un cessez-le-feu solid […] Lire la suite

1991

1er-23 décembre 1991
Yougoslavie – Croatie – Slovénie. Poursuite des combats malgré les efforts de médiation de la C.E.E. et de l'O.N.U.

Le 1er, Cyrus Vance, émissaire de l'O.N.U., entame à Belgrade sa quatrième mission de négociations sur le déploiement de Casques bleus dans les zones où les combats entre Croates et forces fédéro-serbes font toujours rage, malgré le quatorzième cessez-le-feu conclu le 23 novembre à Genève.Le 2, la C.E.E. décide d'annuler en faveur des quatre républiques sécessionnistes (Croa […] Lire la suite

4-23 novembre 1991
Yougoslavie – Croatie – Slovénie. Intensification de la guerre civile et appel à une intervention de l'O.N.U.

Le 4, la Serbie rejette la troisième version du plan de paix des Douze, toujours trop favorable, selon elle, aux républiques indépendantistes (Slovénie et Croatie). Mais elle affirme pourtant vouloir poursuivre les négociations entamées à La Haye sous l'égide européenne.Le 5, la huitième session plénière de la conférence de paix, qui se tient dans la capitale néerlandaise, ne permet pas de parveni […] Lire la suite

1er-18 octobre 1991
Yougoslavie – Croatie – Slovénie. Poursuite de la guerre civile en dépit des efforts de paix de la C.E.E.

Le 1er, l'armée fédérale, qui soutient les séparatistes serbes dans leur combat contre les forces croates, menace, si celles-ci continuent à attaquer les établissements militaires fédéraux de Croatie, de détruire des installations civiles « vitales » en Croatie. Le même jour, des bombardements ont lieu sur la côte dalmate, près de Dubrovnik et à Zadar, tandis que de violents […] Lire la suite

2-22 juillet 1991
Yougoslavie – Croatie – Slovénie. Extension de la guerre civile de la Slovénie à la Croatie.

Le 2, les combats reprennent entre l'armée fédérale et des unités de la défense territoriale slovène, faisant de nouvelles victimes. À la demande de Stipe Mesic, président de la fédération, le gouvernement slovène décrète un cessez-le-feu unilatéral, qui est à peu près respecté à partir du 3.Le 4, la Slovénie refuse d'obéir au pouvoir fédéral qui demande, dans un ultimatum, de lui remettre le cont […] Lire la suite

6-30 juin 1991
Yougoslavie. Sécession de la Slovénie et de la Croatie.

Le 6, les présidents des six républiques yougoslaves se réunissent à Sarajevo pour essayer de trouver un compromis entre les tenants du maintien de la fédération actuelle, menés par la Serbie, et les partisans d'une confédération de républiques souveraines, souhaitée par la Slovénie et la Croatie. Une solution semble se dessiner avec la proposition présentée par la Bosnie et la Macédoine d'une com […] Lire la suite

20-22 février 1991
Yougoslavie. La Slovénie et la Croatie sur la voie de l'autonomie.

Le 20, le Parlement de la république fédérée de Slovénie adopte à la quasi-unanimité (une voix contre et deux abstentions) une résolution proposant la « dissociation » de la fédération yougoslave en « deux ou plusieurs États souverains indépendants ». Ces États verraient leurs relations régies par le droit international, ce qui ne les empêcherait pas de constituer une « confédération » yougoslave, […] Lire la suite

1990

2-26 décembre 1990
Yougoslavie. Élections dans trois républiques et indépendance de la Slovénie.

Le 2, le second tour des élections législatives en Bosnie-Herzégovine confirme la très large victoire des partis nationalistes sur les communistes : les premiers remportent deux cent un des deux cent quarante sièges.Le 9, les premières élections libres de l'après-guerre ont lieu en Serbie et au Monténégro. En Serbie, la plus grande des six républiques fédérées, près de sept millions d'électeurs so […] Lire la suite

8-22 avril 1990
Yougoslavie. Victoires électorales de l'opposition en Slovénie et en Croatie et décrispation au Kosovo.

Le 8, les premières élections libres sont organisées dans la république de Slovénie. Les résultats des législatives font apparaître une victoire de la coalition d'opposition non communiste Demos, regroupant les chrétiens-démocrates, les Verts, les paysans, les sociaux démocrates, qui obtient 55 p. 100 des voix et 47 des 80 sièges à la Chambre socio-politique, la plus importante des trois composant […] Lire la suite

20-23 janvier 1990
Yougoslavie. Crise au sein du Parti communiste et affrontements au Kosovo.

Le 20 s'ouvre à Belgrade le XIVe congrès « extraordinaire » de la Ligue des communistes de Yougoslavie (L.C.Y.), convoqué pour mettre fin au monopole du parti et ouvrir la voie à la démocratisation.Le 22, à l'issue de trois journées de débats agités et confus, les délégués slovènes, menés par Milan Kucan, quittent le congrès, leur proposition d'instauration du multipartisme  […] Lire la suite

1989

27-28 septembre 1989
Yougoslavie. Inscription du droit à la sécession dans la Constitution slovène.

Le 27, les députés du Parlement de Slovénie adoptent une série d'amendements à la Constitution de cette République, la plus septentrionale et la plus riche de la fédération yougoslave. Outre le renforcement d'un processus de libéralisation déjà amorcé, l'essentiel de ces modifications concerne l'autonomie de la République, puisqu'elles prévoient le « droit à l'autodétermination » jusqu'à la « séce […] Lire la suite

— Universalis