Pierre BERTAUX

ancien élève de l'École normale supérieure, ancien professeur à la Sorbonne

GOETHE JOHANN WOLFGANG VON

  • Écrit par 
  • Pierre BERTAUX
  •  • 4 758 mots

« Voilà un homme ! » dit Napoléon à son entourage après avoir, en 1808, accordé à Goethe une audience. Il avait touché juste. Être un homme, telle était bien toute l'ambition de Goethe. Bien sûr, il doit sa gloire à son œuvre littéraire. Mais, poète, il n'était pas pour autant un homme de lettres. Son œuvre, c'est avant tout son existence. Son art, c'est l'art suprême : le difficile art de vivre, […] Lire la suite