Michel FUCHS

ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé d'anglais, maître assistant à l'université de Nice

CARLYLE THOMAS (1795-1881)

  • Écrit par 
  • Michel FUCHS
  •  • 1 713 mots

Que Carlyle ait été tenu pour le prototype du « sage » à l'époque victorienne peut paraître paradoxal : nul n'a dénoncé avec plus de persévérance et de violence l'imposture universelle de son siècle. Pourtant, la vénération qui entoure, à la fin de sa vie, cet homme si peu conservateur qu'il rejette tout ce qui existe s'explique aisément : les uns acceptent volontiers qu'on dénonce les maux dont i […] Lire la suite