Jacques AUSTRUY

professeur à la faculté de droit de Paris-Ouest, détaché à Antananarivo

NÉO-COLONIALISME

  • Écrit par 
  • Jacques AUSTRUY
  •  • 4 212 mots

Les mots changent, mais les réalités demeurent. « Après avoir pris du ventre », selon l'expression de Werner Sombart, le capitalisme s'est transfiguré. Il en résulte, entre autres conséquences, une nouvelle manière d'entrer en rapport avec les pays économiquement moins développés, mais cette relation reste toujours fondamentalement asymétrique. Cela n'est sans doute pas, d'ailleurs, l'apanage d'un […] Lire la suite