BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

UBERTIN DE CASALE (1259 env.-env. 1328)

Frère mineur, l'un des chefs des Spirituels de Toscane, Ubertin de Casale s'oriente vers ceux-ci après ses études à Paris et subit alors l'influence des conceptions de Joachim de Flore. D'abord lecteur en théologie à Florence puis, dès 1289, prédicateur, il propage ses idées rigoristes et joachimites en Toscane, dans la vallée de Spolète et dans la Marche d'Ancône. En 1304, ses supérieurs lui retirent le droit de prêcher. En 1305, il publie son traité sur l'Arbre de la Vie (Arbor vitae crucifixae Jesu), où il développe sa théologie mystique, en opposant l'Église charnelle à l'Église spirituelle, représentée par les vrais pauvres évangéliques. Lors du procès contre les Spirituels, Ubertin devient leur avocat (1309). En 1311, il publie une apologie de Pierre Olivi (Sanctitati apostolicae notum fiat quod) et un traité sur l'« usage pauvre » (Super tribus sceleribus Damasci). Mais, en 1317, le pape le transfère à l'ordre bénédictin et l'envoie au monastère de Gembloux près de Liège. En 1323, Ubertin publie son traité sur la pauvreté du Christ et des apôtres (Tractatus de altissima paupertate Christi et apostolorum ejus). Accusé d'hérésie en 1325, il s'enfuit, probablement pour s'allier au parti de Louis de Bavière.

Edina BOZOKY

Pour citer cet article

Edina BOZOKY, « UBERTIN DE CASALE (1259 env.-env. 1328)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ubertin-de-casale/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« UBERTIN DE CASALE (1259 env.-env. 1328) » est également traité dans :

FRATICELLES

Écrit par :  Raoul VANEIGEM

… *L'appellation de fraticelles, de l'italien fraticelli, désigne les dissidents les plus radicaux de la faction dite « spirituelle » qui, dans l'ordre franciscain, oppose à l'aile conventuelle ou orthodoxe la volonté de pratiquer la pauvreté volontaire selon la règle intangible de saint François. Bien que, dans sa condamnation, Jean XXII… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.